SUPER GUIDE

Apprendre le Rock

Partager :
Download this Guide

L’appellation “Rock” est aujourd’hui très large et couvre une infinité de sous-genres de styles musicaux.

Comme les appellations “Classique” ou “Jazz”, qui elles aussi regroupent des infinités de styles, ou encore l’appellation “Variétés”, le Rock est le nom donné à des dizaines de courants musicaux, plus ou moins énergiques, électriques, revendicatifs, plus ou moins riches ou minimalistes, au point que l’on pourrait s’y perdre.

Un point commun cependant à tous ces sous-genres du Rock, serait tout de même l’utilisation de guitares électriques pour le jouer, car même dans les groupes de New Wave (pop rock souvent synthétique), la guitare électrique est présente et incontournable.

Nous parlerons plus tard dans cet article d’autres codes inhérents au style, ainsi qu’un peu d’histoire et de culture du Rock, ce très vaste style que nous aimons tant. 

Les Accords Rock à la guitare

Commençons tout de suite avec les considérations concrètes du Rock à la guitare, en parlant des accords utilisés dans ce genre musical.

Dans un style aussi vaste et étendu que le Rock on ne s’étonnera pas de rencontrer, selon les genres, selon les titres, pratiquement tous les types d’accords existants.

J’exclurais tout de même les accords typiquement jazz (sans quinte ou les accords très altérés), et encore, tout est possible en Rock.

De façon générale, on utilisera des accords Majeurs et mineurs “naturels” aussi bien ouverts que barrés. 

On pourra aussi tout à fait fréquemment utiliser des accords de 7ème de dominante, ainsi que des Power-Chords (accords de quintes, à deux ou 3 sons).

Aussi large que le style Rock, une bonne connaissance de tous ces types d’accords, sera recommandée.

Jouer des Power-chords

Si je devais conseiller un ordre d’apprentissage des accords pour aborder le Rock, j’inciterais mes élèves à apprendre, savoir faire sonner et enchaîner, en priorité les Power-Chords.

Voici une vidéo de Cyrille qui t'explique comment jouer les powerchords à la guitare :

Ces accords, aussi appelés en français “accords de puissance” portent bien leur nom et délivrent un son assez tranchant, droit, sans fioriture et surtout sans tierce, ce qui leur donne un son plus “brut”, moins mélodique que d’autres accords, comme par exemple dans le riff de “I love Rock&Roll” de Joan Jett.

Dans bon nombre de titres de Rock, on entendra des accords habituels, Majeurs et mineurs qui sont déjà plus riches, plus complets que les Power-Chords, comme dans “Sunday bloody sunday” de U2, entre mille autres exemples.

Les accords complexes Rock

Dérivés du Blues et bien présents en Rock, les accords 7ème de dominante (accord Majeur contenant une septième mineure) sont aussi bien présents et “réchauffent” les harmonies, comme par exemple le deuxième accord du titre “Settle for a draw” du groupe Arctic Monkeys, entre moult autres exemples.

On croisera aussi de temps en temps des types d’accords plus ou moins enrichis, tels les accords “mineur 7”, ou “Majeur 7” (refrain de “Can’t stop” des Red Hot Chili Peppers), pourquoi pas des accords de type "sus 4" (“Walking on the moon” the Police ), voire un peu plus rarement, mais tout de même, des accords diminués (°) ou demi-diminués (m7b5).

Tu l’auras compris, en Rock on utilise quasiment tous les types d’accords, sauf les accords vraiment réservés au Jazz.

Les Gammes utilisées en Rock

Au sujet des gammes utilisées en Rock, aussi bien pour jouer des thèmes, des mélodies, et des solos, pour tout ce qui concerne la guitare lead (mélodique), c’est un peu comme pour les types d’accords : plusieurs types de gammes seront utilisées.

On fera majoritairement usage de la gamme mineure Pentatonique qui a elle seule couvrira bien 70% des besoins lead en Rock, mais aussi l’usage des gammes Majeures et mineures naturelles :

  • dans une utilisation directe (ex : tonalité Bm = gamme de B mineur naturel)
  • dans une utilisation relative (ex : tonalité D = gamme relative de B mineur naturel)
  • ou encore dans une utilisation modale (ex : tonalité de Dm en mode Dorien = 2ème mode de C Majeur naturel).

Il restera possible de rencontrer parfois des gammes plus rares, plus riches, dans des univers plus originaux, avec les emplois possibles de gammes chromatiques (par demi-tons), de gammes par tons (par intervalles de tons), de gammes mineures harmoniques, mineures mélodiques, ou encore d’arpèges diminués, même si ces 3 derniers exemples sont plus fréquemment représentés en Métal.

La gamme mineure pentatonique pour commencer

Dans un premier temps et surtout avant de te disperser dans l’apprentissage de ces différentes gammes, je te conseillerais surtout de t’en tenir à la gamme mineure Pentatonique, de bien savoir la pratiquer sur tout le manche et dans plusieurs tonalités.

Comme tu l’as compris, c’est La gamme indispensable pour jouer du Rock.

Énormément de plans de solos de guitare Rock sont issus du Blues, ce qui confirme l’usage de la gamme Pentatonique et même de sa note bleue (blue note = quarte augmentée ou quinte bémole).

Cyrille a fait un tuto pour chacune des 5 positions de la gamme mineure pentatonique. Voici la première position :

Les autres gammes Rock

Dans un second temps il te sera utile de maîtriser aussi plusieurs positions (ou les 7) de la gamme Majeure naturelle. `

Cette gamme est aussi la gamme mineure naturelle, si l’on change la note de départ, la fondamentale. Par exemple, la gamme de Do Majeur naturel est aussi la gamme de La mineur naturel.

Sans rentrer ici dans les détails, retiens surtout que l’apprentissage de la gamme Majeure naturelle t’apprendra en même temps les positions de la gamme mineure naturelle, ça en vaut la peine car ces gammes sont plus complètes que la gamme mineure Pentatonique et complètent parfaitement la sonorité pentatonique pour assurer tous les besoins mélodiques des parties que tu rencontreras en Rock, ou pour enrichir tes solos.

Pour les autres gammes plus complexes et autres curiosités, tu as tout ton temps pour les apprendre, elles sont assez rares en Rock alors ne risque pas de faire des confusions en apprenant tout ça “en vrac”, il vaut mieux procéder dans l’ordre de tes besoins.

Les Techniques utilisées en Rythmique Rock

Les rythmiques rencontrées en Rock peuvent être tout autant

  • des mesures rythmiques distribuées sur des grilles d’accords (suite d’accords = enchaînement d’accords),
  • que des motifs rythmiques bien définis comportant des silences, telles des écritures rythmiques répétées (des riffs).

Le jeu au médiator

Pour ces deux cas rythmiques qui représentent 80% du paysage d’accompagnement rythmique Rock, le jeu au médiator s’imposera. Tu peux lire un article complet sur le jeu au médiator ici !

Aussi bien pour une rythmique sur guitare acoustique (folk), que sur guitare électrique, le jeu au médiator fera mouche. Il sera adapté au style pour son côté défini, tranchant et dynamique.

On retiendra deux gestuelles fréquemment utilisées en rythmique Rock

  • Les battements en aller/retour de médiator
  • Les battements rythmiques en allers stricts (uniquement des attaques de médiator vers le bas), pour exprimer plus de “tension” dans le style.

Les autres cas d’accompagnement peuvent être aussi des arpèges qui peuvent être joués en picking (aux doigts) pour un son très doux, pour plus de rondeur, mais bien-sûr aussi joués au médiator, en aller/retour, comme en allers-simples, comme en retours-simples, pourquoi pas.

Dans des cas plus rares on trouve des accords égrenés, au médiator aussi.

Les sons rythmiques Rock

Du côté des sons rythmiques présents en Rock on peut aussi évoquer les ghost-notes (sons percussifs de cordes bloquées ) moins récurrentes qu’en funk mais tout de même bien utiles par moments dans certaines séquences.

D’autres “artifices” bien utiles aussi dans un registre rythmique comme mélodique : les slides (glissés) de relance (usage rythmique souvent employé sur des 4èmes temps), agrémenteront aussi le jeu Rock rythmique.


Les Techniques utilisées en Solo Rock

En solo, comme dit plus haut, on se rendra vite compte qu’en Rock, beaucoup de “plans” (figures de solos) proviennent directement de la guitare Blues et donc de la gamme Pentatonique mineure.

Comme en Blues, pour développer l’expressivité et une certaine vélocité, on aura recours aux techniques classiques de solo avec l'utilisation :

Voici quelques vidéos pour t'aider à appliquer ces techniques :

Les autres techniques de lead-guitar telles que le “legato”, le “tapping” et le “sweeping”, seront plutôt réservées au Métal.

Plus rarement, certains guitaristes solistes de Rock jouent en picking, comme Mark Knopfler du groupe Dire Straits.

Cette technique qu’il a sûrement héritée de son bagage Country, lui donne une attaque d’une finesse incomparable en solo par rapport à un jeu lead attaqué au médiator.

Il faut dire que Dire Straits ne pratiquant pas un Rock très dur, cette finesse de son en solo est parfaitement adaptée à l’ambiance générale de leur musique.

Il faut dire aussi que l’apprentissage du jeu lead en picking est beaucoup plus long et fastidieux.

Mais que cela ne t’empêche pas de t’y pencher si tu es fan de cette sonorité en solo.

Les Rythmiques utilisées en Rock

Une grande variété de rythmiques sera représentée en Rock.

Elle va de pair avec les multiples formes de styles de Rock, là aussi.

Selon les influences de ses compositeurs, on pourra trouver en Rock toutes sortes d’influences rythmiques issues d’autres styles, comme le Rockabilly, le Rock&Roll, la Folk, la Country, le Blues, le Reggae, la Funk, la Valse, la Pompe, le Fox-Trot, la Pop… La liste pourrait être très longue. 

Ces influences rythmiques pouvant provenir de partout, il sera normal de rencontrer une multitude de signatures rythmiques.

En métrique (nombre de temps par mesures), on rencontrera tout de même 90% de métriques à 4 temps (4/4 = mesures à 4 temps) pour la grande partie des cas. 

Plus rarement mais possible aussi : les mesures à 3 temps (¾ ou 6/8) qui occuperont une plus mince partie des rythmiques Rock

Les autres signatures, notamment impaires (5/4 ; ⅝ ; 7/4 ; ⅞ ; 9/8 et autres ) sont rarissimes en Rock, elles restent plutôt le jeu des jazz-rockers ou de certains jazzmen.


En ce qui concerne l’empreinte Binaire ou Ternaire des rythmiques rencontrées en Rock, je dirais que dans plus de la moitié des cas, on rencontre plutôt des rythmiques Binaires (emploi des croches régulières toutes de même durée) et dans des cas plus rares certaines rythmiques Ternaires, le plus souvent jouées en “Shuffle” (découpage de chaque temps en 3 = triolets + attaques de la première et de la troisième croche de chaque triolet).

Pour synthétiser, les rythmiques Rock sont majoritairement Binaires, les balancements “shuffle” comme le “swing” sont plutôt hérités des styles de la musique noire américaine, comme, le Jazz, le Blues, la Soul, le Reggae, et aussi des musiques noires africaines.


3 rythmiques rock indispensables

Enfin, je t'ai fait un petit tuto avec 3 rythmiques à travailler pour jouer du rock à la guitare !

Le Matériel utilisé pour jouer du Rock

Malgré le fait qu’il soit possible d’exprimer toutes sortes d’intentions Rock sur toutes sortes de guitares, même sèches… il convient de préciser quand-même le genre “d’outillage” a priori recommandé pour jouer du Rock.

Avec quelle guitare jouer du Rock ?

Le Rock ayant besoin de délivrer une certaine énergie, une certaine intensité, il sera nécessaire d’employer plutôt une guitare électrique qu’une guitare folk, même si tout est possible et si tout existe, encore une fois.

En tout cas, pour le cas d’une guitare acoustique il faudra plutôt envisager l’achat d’une guitare électro-acoustique, de façon à pouvoir monter le volume et équilibrer la balance avec le volume de la batterie.

Guitare électrique donc plutôt recommandée.

Celle-ci pourra être toute simple avec un seul micro, même un seul micro simple bobinage, comme plus complète, avec 3 micros, un ou plusieurs micros à double bobinage.

Le son de la guitare et de ses micros aura déjà son importance par rapport au “grain”, à  “l’épaisseurdu son délivré.

C’est selon les goûts et les influences de chacun et aussi selon les besoins de la composition : on peut préférer un Rock léger et un grain en rapport, en utilisant des sons très clairs, moyennement clairs ou crunchy, comme un Rock plus puissant, plus lourd, avec des sons overdrive, distorsion, fuzz…

Quels amplis et effets pour jouer du Rock ?

Puisque l’on parle de “grain” du son, abordons aussi le choix de l’ampli et des effets.

Comme ampli, je conseillerais évidemment plutôt un ampli à lampes pour restituer une bonne chaleur de son et lui donner tout son charme, notamment pour les sons saturés.

Je ne cite pas de modèle spécifique d’ampli, comme je n’ai pas cité de modèle de guitare en particulier, pourquoi ? 

Je trouve le style Rock si vaste que c’est à chacun d’essayer les bons outils, se faire son propre avis par rapport à ses propres attentes. Il faut surtout savoir ce qu’il ne faut pas acheter.

La chose que je pourrais dire à ce sujet c’est de ne pas choisir du matériel spécifique au Métal (guitare en carbone avec 2 micros-doubles (surtout actifs) et un chevalet floyd-rose), ni un ampli de la marque Mesa-Boogie “Rectifier”, qui est plutôt conçu pour un Métal lourd (et un peu froid).

Inversement, je ne conseillerais pas non plus du matériel trop spécifique pour le Jazz, comme les guitares demi-caisses, les amplis Jazz-Chorus de Roland, les cordes à filets plats, les mediators “Dugain”

Revenons un instant sur les effets susceptibles d’être utilisés en Rock, aussi bien sous forme de pédales (analogiques ou numériques) qu’intégrés à l’ampli.

  • Parmi les effets utilisés en Rock, bien sûr on trouve tous les effets degrain” cités au dessus, allant du crunchy à la distorsion, avec une moyenne d’utilisation sur des positions plutôt drive/overdrive.
  • On trouve aussi les effets dimensionnels tels que la Reverb, le Delay, le Chorus, le Flanger, le Phaser, le Tremolo, le Vibrato. Pourquoi pas aussi mais plus rarement, des effets de filtres tels que la Wah-Wah, les auto-Wah, l’Enveloppe Filter… et parfois même des effets de dubling avec les Octaver ou les Harmoniser, la Wammy. Ces trois derniers exemples sont plus souvent représentés en Métal.

Tu auras compris que tout matériel permet de jouer du Rock, à condition d’éviter les outils spécifiques aux styles trop différents, pour leur côté trop froid ou inconfortable, inadapté au Rock en tout cas. 

Ah, je n’ai pas parlé de la guitare Classique, qui n’est pas indiquée non plus pour le Rock, encore moins en groupe.

Histoire et Culture du Rock

Le terme “Rockfaisant aujourd’hui autant partie du langage puis tellement associé chaque année à de nouveaux sous-genres, nous ferait presque oublier son sens premier.

Elvis et les origines du Rock'n Roll

Il faut remonter l'année 53 pour voir apparaître Sieur Elvis Presley, à 18 ans, commencer à se dandiner lors d’une émission tremplin de télé américaine, puis revenir plus sérieusement en 1955, puis 1956 avec son premier véritable disque pour commencer à entendre le mot “Rock and Roll”, puis rapidement ensuite, le mot “Rock”.

Au-delà du style de musique et de sa sonorité nouvelle pour l’époque, c’est surtout une attitude qui marqua alors les esprits en ces temps-là.

elvis presley origine guitare rock
Elvis et son pas de danse endiablé

En effet, Elvis, pour dissimuler son trac et ses jambes tremblantes, (mais aussi selon une autre version, pour rendre hommage à certains artistes noirs encore interdits dans les médias mainstream) opta pour une danse assez particulière, se tordant les jambes et exagérant son déhanché de façon flagrante.

En plus de son talent de chanteur et d’une certaine beauté plastique, cette danse marqua les esprits et assura son succès, surtout auprès de la gente féminine.

Le Rock était né

Si l’on analyse ce phénomène et tout ce qu’il engendra par la suite, on peut dire que l’attitude de l’artiste fut aussi importante que sa voixElvis ne plaisait pas aux parents des années mid 50, mais rendait folles toutes les filles

D’autre part, d’innombrables artistes en herbe comme les Beatles (qui avaient 15 ans à cette époque) tombèrent immédiatement en admiration pour ce nouvel artiste à l’image émancipée, qui se permettait de “danser comme un pitre” devant toute cette vieille Amérique, choquant tous les parents de l’époque.

Toute la génération qui suivit ensuite fut imprégnée par le phénomène Elvis, tant ce nouveau souffle devait être libérateur pour cette jeunesse obéissante.

L'émergence du Rock

Les années 60

Avec l'émergence des premiers groupes de Pop et de Rock anglais, et toute la vague des années 60, le Rock continua son ascension, assorti de libération sexuelle, de promotion de toutes les drogues, surfant toujours avec une attitude libertaire, parfois provocante et assumée

les rolling stones années 60
Les Rolling Stones

Les années 70

Avec les années 70, il fallut aller encore plus loin dans cette heureuse dérive des mœurs.

Ce fut alors l’émergence des premiers groupes de Hard-Rock qui déplaisaient eux aussi aux médias main-stream ainsi qu’aux parents. Le phénomène Punk arriva aussi en 77, comme une réponse à la musique disco très commerciale de ce temps-là.

led zeppelin premier groupe hard rock
Led Zeppelin est reconnu comme le premier groupe hard rock

Les années 80

Les années 80 furent aussi très prolifiques en matière de Rock et d’innombrables mélanges de styles apparurent, comme le reggae-rock de Police, ou la synth-pop (new-wave) à la façon de the Cure ou Joy Division.

On peut reprocher à l’industrie de la musique (exploitations commerciales en radio puis en clips vidéos) d’avoir plusieurs fois “lissé” l’image du Rock pour le rendre plus commercial, plus vendeur. Mais c’est un mauvais calcul car le Rock a pour essence d’être anticonformiste.

C’est comme ça qu’à la fin des années 80, les groupes de Hard-Rock étant (pour beaucoup) devenus trop commerciaux, créèrent l’émergence d’un nouveau genre brut, sans fioriture, représenté par de vrais artistes en mal de vivre : le Grunge (Nirvana, Pearl Jam, Melvins, Green River, Sound Garden, Sonic Youth...).

Sonic Youth, groupe grunge

Les années 90

Si l’on peut dire que depuis les années 90, il n’y a eu pas réellement de révolution dans le Rock, le style ne cesse de perdurer, de se mêler à d’autres genres plus actuels (électro), de fusionner, de se réinventer dans une certaine mesure. 

L’attitude est toujours là, c’est elle qui fait que ces artistes nous font rêver.

Il n’y a qu’à voir l’engouement toujours croissant pour les festivals de Rock pour comprendre que le mythe de la Rockstar est toujours là, indétronable

Conclusion

Le Rock réveille en nous notre jeunesse et notre fougue.

C’est une énergie saine délivrée par une musique jubilatoire quasiment universelle.

Même si chacun aura toujours ses préférences propres et son style de Rock préféré, la fonction du Rock reste l’anticonformisme, la prise de risque, et une certaine forme d’insolence.

On pourrait opposer le Rock à la Variété dans un certain angle de vue et c’est très bien comme ça, car le Rock, c’est la musique que l’on n’a pas le droit d’aimer, c’est la mauvaise influence, les mauvaises fréquentations...

Ah oui pendant que j’y pense : pour ceux qui craignent que le Rap ait mangé le Rock… non non, c’est peut-être vrai pour les ventes de disques, mais rassurez-vous en voyant le nombre d’apprentis guitaristes toujours croissant, les très nombreux festivals de Rock et leurs publics qui se comptent en centaines de milliers de personnes

Le Rock va avoir 70 ans mais il reste en pleine forme, et moi je crois qu’il est immortel.

Vive Elvis, vive le Rock !

Bonne guitare Rock à tous !

Jérôme de MyGuitare

Jérôme nous accompagne pour partager son expérience, ses découvertes et te donner les feedbacks dont tu as besoin.

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

Le Rythme dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Tout Niveau

La méthode indispensable et progressive pour apprendre la guitare avec la pédagogie MyGuitare et progresser en se faisant plaisir.

Le Solo dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Tout Niveau

La méthode de guitare progressive et structurée pour apprendre à jouer note à note les plus grands solos de l'histoire du Rock.

Je Débute la Guitare Électrique

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Pour bien débuter

La méthode progressive et ludique pour débuter la guitare électrique, dépasser le stade débutant et te faire plaisir dès la 1ère leçon !