SUPER GUIDE

Choisir un ampli de guitare

Partager :
Download this Guide

Si tu es l’heureux possesseur d’une guitare électrique, d’une électro-acoustique ou encore d’une basse, il te faudra probablement un ampli afin de pouvoir amplifier le son de ton instrument et le faire ressortir à un niveau de signal satisfaisant (indispensable si tu souhaites jouer sur scène ou en groupe).

À moins que tu décides de te brancher directement sur la sono ce qui n’est pas forcément recommandé pour les guitares électriques ou encore les basses. 

Il existe différents types d’amplis que tu vas pouvoir utiliser :

  • l’ampli à transistors
  • l’ampli à lampes
  • l’ampli à modélisation

Mais lorsqu’on est novice, on peut vite être perdu entre cette multitude de choix et les caractéristiques de chaque type d’ampli.

Nous allons éclaircir un peu tout ça et te donner des pistes concrètes pour te guider dans le choix de ton premier ampli !

Quel ampli guitare choisir pour débuter ?

Choisir un bon ampli guitare n’est pas facile lorsqu’on est débutant.

Choisir un ampli adapté

C’est un moment un peu technique où il faut connaître le matériel et le son que l’on recherche.

C’est pourquoi je vais te donner quelques informations utiles dans cette direction.

En effet, il ne serait pas très commode d’acheter le premier venu, car un ampli influe énormément sur le rendu.

C’est donc aussi lui qui t’encouragera (ou te découragera !) lors de tes débuts.

Il est donc important de choisir le plus adapté.

Ampli combo et ampli stack

De manière générale, un ampli guitare se décompose en deux parties : la partie électronique et le haut-parleur.

Lorsque ces 2 éléments sont séparés, la partie électronique est appelée tête d’ampli et la partie avec le ou les haut-parleurs et appelée baffle, l’ensemble de ces 2 parties constitue alors un stack.

Ces 2 éléments peuvent aussi être réunis dans un même ensemble constitué de bois épais et recouverts la plupart du temps de vinyle, on appelle cet ensemble un combo.

Marshall MG30GFX
Ampli combo

Stack Marshall
Ampli stack

Les amplis combos sont pratiques à transporter et peu encombrants, idéals pour jouer chez soi ou en répétition, tandis que les stacks sont lourds et encombrants, ils seront plutôt utilisés sur scène lors de concerts.

On trouve des amplis combos à lampes, à transistors ou à modélisation. 

Les amplis stacks seront plutôt configurés avec des têtes d’amplis à lampes de manière générale.

Il est possible de trouver des baffles avec plusieurs haut-parleurs pour faire sortir le son.

La version la plus répandue étant celle composée de 4 haut-parleurs appelés 4x12", mais il existe aussi des versions (moins encombrantes) avec moins de haut-parleurs comme les modèles 1 x 12" (avec un haut-parleur) ou 2 x1 2" (avec deux haut-parleurs).

Le préampli

Le signal de la guitare passe en amont par un préampli (souvent intégré au combo et à la tête d’ampli) avant de rejoindre l’étage de puissance afin que le niveau d’entrée soit assez élevé.

Ainsi, le bouton gain permettra de régler le niveau du signal traité par le préamplificateur (plus on augmentera le gain, plus le préamplificateur augmentera le niveau du signal). 

Les différents types de préamplificateurs utilisés ont un impact sur le rendu sonore et cela explique aussi les différences de coût à l’achat de ce type de matériel.

C’est pourquoi il est bien de savoir de quel type de matériel on aura véritablement besoin entre les transistors, les lampes ou la modélisation numérique.

Il existe également des versions avec préamplificateur séparé qui sera à raccorder à un amplificateur de puissance (ou à l’entrée ligne d’un ampli guitare) mais cela est de plus en plus rarement utilisé, voilà pourquoi ce point ne sera pas développé davantage dans cet article.


Le préampli a pour rôle de colorer le son, de donner du caractère.

C’est sur cette partie que se trouvent la plupart des réglages.

Mais le son n’est pas encore très amplifié, il doit être renvoyé vers un ampli de puissance.

L'ampli de puissance

L’ampli de puissance va donc amplifier le signal du préampli.

Il colore aussi le son et est déterminant au niveau de la restitution de la dynamique. Le son est ensuite envoyé vers le baffle.

Le baffle

Le baffle (haut-parleur) transforme l’énergie électrique en énergie mécanique à travers les vibrations du haut-parleur.

Lui aussi joue sur la couleur du son.

Ces trois éléments peuvent donc être réunis en un seul corps (le combo), ou bien être séparés (la tête d’ampli et le baffle dans le cas d’un stack).

Pour un débutant, il vaut mieux se concentrer sur un combo, afin de ne pas se compliquer trop la tâche.

Principales fonctionnalités d’un ampli

On trouve généralement sur un ampli différentes fonctions de base.

L'entrée Input

Il va y en avoir généralement une ou deux.

C’est ici que l’on viendra brancher le câble jack qui part de la guitare.

On trouve aussi parfois l’appellation “High Gain” et “Low Gain” (on choisira alors l’entrée High Gain pour avoir plus de gain, dans le cas de micros passifs, si tu utilises par exemple une guitare stratocaster)

Les boutons d'équalisation

Sur le préamplificateur il est possible de régler 3 éléments pour équaliser le son : les graves, les médiums et les aigus.

  • Treble : réglage des aigus
  • Bass : réglage des basses
  • Middle : réglage des médiums

Dans un premier temps il sera important d’avoir un bon son clair sur son ampli et cela dépend beaucoup du type de guitare qu’on utilise.

La guitare étant un instrument situé principalement sur le spectre des fréquences médiums, les médiums seront importants et feront la beauté de ton son de guitare en son clean

Le gain

Comme expliqué plus haut, ce bouton permettra de régler le niveau du signal d’entrée par le préamplificateur et déterminera aussi le niveau de saturation de l'ampli.

Le bouton volume

Le bouton de volume du canal clean sera utilisé pour régler le volume du son clair. 


Le bouton Master

C'est le volume général de l’ampli.

Les autres fonctions

Certaines fonctions supplémentaires peuvent être présentes.

  • La Présence :  influe sur les fréquences aiguës, rajoute un peu d’aigus (plus brillants, voir perçants) lorsqu’on veut jouer un solo par exemple, on sera ainsi plus présent par rapport aux autres instruments.
  • La Résonance : influe sur les fréquences basses
  • La Brillancebright” : influe sur une fréquence bien spécifique afin de rendre les aigus plus brillants
  • Le Contour : donne généralement un son plus creusé, ou un son plus médium.

Les canaux

Beaucoup de préamplificateurs disposent aujourd’hui de plusieurs canaux, généralement un canal clair et un canal saturé (pour tous les sons crunch, rock, hard rock...).

  • Channel Select : permet de passer du canal clair au canal saturé (une pédale de switch sera l’idéal afin de pouvoir passer d’un son clair à un son saturé sans avoir à s’arrêter de jouer pour appuyer sur le bouton)

Les amplis pour guitares électriques disposent souvent de fonctions intéressantes comme de l’overdrive (pour apporter un son crunch ou une distorsion) avec pour les plus complets une équalisation indépendante pour cette fonction.

  • Le bouton Drive ou Gain (vu plus haut) va servir à faire saturer le son, on l’utilisera sur le canal saturé donc, c’est en fait le niveau de saturation de l’ampli (pour un son clean on en mettra le moins possible).

Les fonctions supplémentaires

Ensuite, il sera possible selon les amplis, de trouver des fonctions supplémentaires comme certains effets pour agrémenter le rendu du son comme la reverb, le delay ou encore le chorus. 

  • La Reverb : donne de la profondeur au son de la guitare et lui donne ainsi une certaine dimension sonore. Intéressante à utiliser sur des arpèges ou des passages en son clean car elle va adoucir le son et au contraire, ne pas en mettre trop lorsqu’on joue des rythmiques rock par exemple.


  • Le Delay : permet de décaler le signal dans le temps entre son arrivée à l'entrée du delay et sa sortie, puis de le répéter régulièrement comme un écho.


  • Le Chorus : crée un micro-décalage (ou retard) de quelques millisecondes de la fréquence pour gonfler un peu le son comme si deux guitares jouaient la même chose. Donne une impression de largeur au son.


Certains amplis appelés amplis de modélisation pourront même apporter des sons spécifiques pour varier les styles en modélisant des sons d’amplis mythiques ou encore d’effets comme le phaser, ou le flanger.

Voici une vidéo de Cyrille qui fait pour toi un rapide tour d’horizon des principales fonctionnalités d’un ampli, afin que tu ne sois pas perdu lorsque tu te retrouveras devant un ampli à devoir faire un choix entre la multitude qui existe :

Maintenant que tu as connaissance des fonctions principales des amplis et des différences entre les modèles combos et les modèles stack, il va te falloir également choisir quelle famille d’ampli est la plus adaptée pour toi parmi les 3 grandes familles d’amplis suivantes.

L’ampli à transistors

Les amplis à transistors sont solides et fiables, ils ont rarement besoin de réparations.

On en trouve principalement en ampli de types combos.

Ce sont des amplis polyvalents, facilement transportables et robustes.

L’ampli à transistor est aussi la solution la moins coûteuse de toutes. 

Cependant, les amateurs leur reprochent d’avoir moins de caractère que les amplis à lampes et d’être moins satisfaisants au niveau de la qualité du son.

Ces amplis montrent aussi des faiblesses au niveau des sons saturés, qui ont un côté artificiel et pas très propre.

Par ailleurs, ces amplis n’aiment pas être poussés dans leurs derniers retranchements et il ne faut pas avoir la main trop lourde sur le bouton de volume : il est donc conseillé de prévoir une bonne marge de puissance.

Cependant, pour un débutant, il reste adapté puisque léger, facile d’utilisation et très abordable.

Nombreux sont les puristes préférant la chaleur des lampes plutôt que le côté sec et plus froid des transistors, tandis que d’autres n’entendent pas vraiment la différence.

Si on est amateur, il ne sera pas forcément nécessaire de choisir un ampli à lampes qui sera onéreux, un ampli à transistors fera tout à fait le job !

Marshall MG30GFX
Marshall MG30GFX

L’ampli à lampes

L’ampli à lampes est souvent le préféré des pros car il est celui qui donne le meilleur son.

Il est très dynamique, a beaucoup de caractère et de puissance.

On trouve des amplis à lampes en combo ou en tête d’ampli.

Leur son est chaud et leur distorsion grasse et organique. 

Cependant, les lampes s’usent dans le temps, il faudra les remplacer au bout de quelques années (heureusement, le prix n’est pas mirobolant).

Ces amplis ont aussi le problème d’être plus fragiles, ils nécessitent un petit temps de chauffe pour les lampes et il faut éviter de les déplacer lorsqu’ils sont chauds, les lampes étant aussi sensibles aux chocs.

Ce sont aussi des amplis plus lourds et plus coûteux.

ampoule

Une étape importante dans l’utilisation d’un ampli à lampes est de bien laisser chauffer les lampes avant de l’utiliser (positionner le switch sur standby avant d’allumer l’ampli).

Au bout de quelques minutes de chauffe, on passe de la position standby à la position ON.

Enfin, les amplis à lampes, contrairement aux amplis à transistors, ne vont donner leur plein potentiel que si l’on pousse relativement le volume.

Mieux vaut donc de ne pas dépasser 40 ou 60 watts de puissance pour ne pas sous-exploiter votre ampli.

Cela peut être un frein si vous habitez en appartement.

Combo à lampes

Fender Hot Rod Deluxe IV

Fender Hot Rod Deluxe IV
Fender Hot Rod Deluxe IV

Tête d’ampli à lampes

Hughes&Kettner GrandMeister Deluxe 40
Hughes&Kettner GrandMeister Deluxe 40

L’ampli à modélisation

De plus en plus de marques se lancent dans l’ampli à modélisation.

La modélisation permet d’imiter des amplis mythiques ou incontournables de la production lampe ou transistor, grâce à la transformation du signal en numérique qui permet de complètement remodeler le son.

On trouve également sur ce type d’amplis des effets intégrés

Les amplis à modélisation donnent au guitariste de la polyvalence : il peut passer du son cristallin du Fender à la saturation du Mesa Boogie, en passant par le crunch du Vox AC30 et des leads façon Marshall Plexi.

Le rapport qualité/prix est aussi souvent très bon, mais reste cependant vigilant sur la qualité des simulations numériques d’amplis et d’effets, car il arrive que les sons soient un peu froids, voire pas très crédibles.

En tous les cas, pour un débutant, quel que soit le style de musique joué, c’est un excellent choix.

D’autant plus que l’on peut obtenir, à bas volume, des sons assez convaincants, pour un budget très accessible.

Voici quelques exemples d’amplis à modélisation (combo) par ordre de prix :

Roland Micro Cube GX BK
Roland Micro Cube GX BK
Roland Micro Cube GX BK - simple et efficace

Boss Katana 50 MKII
Boss Katana 50 MKII
Boss Katana 50 MKII - un ampli hyper complet !

Yamaha THR10IIW

Yamaha THR10IIW
Yamaha THR10IIW - léger, pratique et polyvalent au look vintage

Pour jouer chez toi et si tu doutes encore un peu, tu peux aller jeter un œil sur l’article de Jérôme pour choisir un ampli pour la maison.

Maintenant que tu comprends mieux les différences entre les amplis que tu peux trouver, je te conseille de lire avec attention la suite de cet article à propos des critères de choix pour un ampli, afin d’avoir toutes les cartes en mains au moment d’acheter !

5 critères d’achat pour un ampli débutant

Maintenant que tu as pris connaissance de cet article, tu sais normalement déjà un peu plus vers quel ampli te tourner.

Cependant, il reste quelques critères à prendre en compte avant l’achat de ton ampli.

Comment faire, une fois dans le magasin de musique, pour savoir si un ampli est fait pour toi ?

Comment reconnaître un bon ampli ?

Je vais te donner une liste de 5 critères à prendre absolument en compte lorsque tu souhaites acheter ton premier ampli.

Critère #1 : La puissance

puissance-ampli

C’est un critère qui soulève beaucoup de questions.

Comme nous l’avons déjà évoqué, la puissance reste relative, selon le modèle que tu choisiras, s’il est à lampes ou à transistors.

Il n’y a donc rien d’universel, mieux vaut essayer le modèle qui t’intéresse pour être sûr.

De toute façon, il est toujours bon d’essayer l’ampli avec ta propre guitare, car le son de l’ampli sera différent selon la guitare qui y sera branchée !

Pour bien choisir la puissance de son ampli, il faut connaître l’utilisation que l’on en fera. Ainsi, pour un ampli à transistors, si tu joues en appartement, 15 ou 30W conviendront très bien. Je déconseille les amplis à lampes en appartement qui seront trop bruyants et causeront peut-être des conflits de voisinage.

Il en existe de toute petite puissance, dès 0,25W, mais je te conseille plutôt de te diriger vers un ampli à modélisation, qui aura un bon rendu à bas volume et coûtera moins cher.

Si tu veux absolument faire de la scène ou jouer en groupe, il faudra un ampli avec plus de puissance.

Compte 100W pour un ampli à transistors et pour un ampli à lampe, 30 ou 40W peuvent suffire, mais tu peux aussi monter jusqu’à 50 ou 60W.

Je te déconseille les trop grosses puissances, surtout si tu es débutant. Tu auras probablement du mal à les gérer et tu risquerais de ne pas être à l’aise pour jouer.

Critère #2 : Les réglages

réglage-ampli-768x510

Parmi les critères auxquels un débutant ne pense pas toujours, on retrouve les réglages.

Il y en a beaucoup et ils varient selon le modèle que tu choisiras.

Il sera important de prêter attention aux amplis à modélisation.

Ces derniers ont une multitude de réglages, il faudra donc plus de temps afin de bien les utiliser, mais il faudra aussi vérifier les différents effets, la qualité de ces derniers variant.

Par exemple, sur un même ampli on pourra avoir une saturation et un crunch agréable, mais une distorsion qui pêche.

Mieux vaut donc savoir ce que tu veux, quel son tu recherches, afin de te diriger vers le meilleur modèle pour toi.

Je te conseille aussi de choisir un ampli avec deux canaux séparés : le clean et le saturé, et encore mieux, que chacun de ces canaux ait une égalisation indépendante (volume gain, aigus…).

Malheureusement, ce genre de réglage est difficile à trouver sur les amplis d’entrée de gamme.

Veille également à ce que ton ampli dispose d’une pédale de switch, qui te permettra de pouvoir basculer du canal clean au canal saturé lorsque tu veux par exemple passer d’une intro en son clean à une rythmique rock en son crunch, sans avoir à arrêter de jouer pour appuyer sur le bouton de sélection de canal, tu avoueras que ce ne serait pas très pratique.

Des réglages de base te sont proposés au bas de cet article.

Critère #3 : La construction

construction-ampli-768x511

Fais attention à la construction du boîtier.

L’épaisseur du bois a un grand rôle dans la qualité de celui-ci.

L’idéal est d’avoir une épaisseur d’au moins 4 centimètres pour avoir un son puissant et garder le haut-parleur en place afin d’éviter les vibrations parasites.

Les amplis fermés à l’arrière produisent aussi une meilleure restitution des basses fréquences.

Enfin, une protection sur les angles de ton ampli évitera de l’abîmer et de faire de belles marques dans tes murs en placo.

Critère # 4 : Pour quel type de guitare ?

ampli-basse-768x768

Les critères d’achat d’un ampli doivent aussi varier en fonction de la guitare que tu souhaites amplifier !

Que choisir pour une guitare basse ou électro-acoustique ?

Il existe pour cela des amplis spécifiques.

Choisir un ampli pour une électro-acoustique

Pour l’électro-acoustique, les joueurs attendront surtout de leur ampli qu’il restitue fidèlement leur son.

Beaucoup ne sont pas très intéressés par les effets.

C’est pourquoi on trouvera sur le marché des amplis spécialement conçus pour les guitares électro-acoustiques qui ont peu d’effets.

Voici quelques modèles, du moins cher (moins de 150 euros) au plus cher (environ 400 euros). Attention cependant aux autres critères de la liste comme la puissance par exemple !

Choisir un ampli pour une basse

Pour nos amis bassistes, vous pouvez tout à fait commencer avec un petit combo, même si vous voudrez peut-être en changer plus tard.

Il y a quelques différences par rapport aux amplis pour guitare : les préamplis pour basse ont parfois plusieurs étages pour jouer sur la couleur du son et la distorsion du signal.

Il est aussi possible de disposer d’un système en bi-amplification.

Cela veut dire que le signal qui sort de l’ampli est scindé en deux parties (hautes fréquences et basses fréquences) pour les diriger sur des enceintes différentes.

Grâce à cela, il sera possible de répartir les aigus et les graves sur une enceinte ou l’autre.

Voici quelques amplis abordables (la plupart sont à puissance moyenne, ce qui est bien pour jouer seul chez soi, mais si tu veux jouer en groupe, tu pourras opter pour des puissances supérieures).


 Critère #5 : Le prix

prix-ampli

Le prix est probablement l’un des critères les plus importants.

Pour un débutant, mieux vaut ne pas dépenser une fortune dans son premier ampli, on ne sait jamais si on abandonnera par la suite, ou si nos goûts vont changer et que l’on voudra jouer sur un autre style d’ampli.

Alors laisse les amplis Orange à plus de 500 euros là où ils sont pour l’instant et concentrons-nous sur un budget raisonnable.

Pour avoir un ampli correct, il faudra débourser au minimum 100 euros.

C’est un investissement, toutefois, retiens que certains guitaristes ont un ampli qui coûte plus cher que leur guitare !

Cela est bien la preuve de l’importance de ce matériel.

Le prix va varier selon le type d’ampli, globalement les amplis à lampes coûteront plus chers que les amplis à transistors ou à modélisation.

Le prix est aussi influencé par la marque, mais attention, une marque connue comme Fender ou Marshall n’est pas toujours gage de qualité pour les premiers prix.

Tu peux dans un premier temps viser un ampli à partir de 150 euros qui te permettra déjà de te faire plaisir. 

Quelques exemples :

Le Line6 Spider V 30 MkII

Le Marshall MG15GFX

Et pourquoi pas une tête d’ampli Kustom Defender 5H avec un Célestion Vintage 30

Quelques réglages types selon les styles

Pour aller plus loin et te conforter dans le choix de ton ampli, voici quelques réglages que tu pourras utiliser pour comparer différents types d’amplis lorsque tu iras en essayer quelques-uns dans ton magasin de musique préféré, histoire de ne pas comparer des choux et des carottes :-)

Évidemment il faudra les essayer avec une même guitare car le son des micros a également un impact important sur le rendu.

Pour un son clean, joue plutôt sur le micro du milieu ou le micro manche de ta guitare, le son sera beaucoup plus joli :

  • Treble : sur 6-7
  • Bass : sur 5-6
  • Middle : sur 8-10 pour avoir le son clinquant typique du son strat (pour jouer Another brick in the wall de Pink Floyd par exemple)
  • On peut mettre un peu de Reverb : sur 3-4 (à adapter en fonction de l’ampli)

Pour un son blues-rock ajouter une pincée de sel, du poivre ...euh non, plutôt un Drive (ou le gain de l’overdrive selon les amplis) sur 6, on peut mettre également la Présence sur 4 pour faire briller un peu les aigus.

Voici une vidéo de Cyrille qui te montre ça en images :

Pour un son crunch ou saturé, tu pourras jouer avec le micro chevalet pour apporter de la puissance, notamment si ta guitare dispose d’un micro double bobinage.

Tu peux sélectionner à présent le canal saturé de ton ampli à l’aide du bouton “Channel Select”, ou encore te rendre sur la section “Overdrive Channel” de ton ampli.

On va régler ensuite le taux de gain pour avoir le taux de saturation que l’on souhaite.

Ensuite, à toi d’adapter ces sons en fonction de ta guitare et du style de musique que tu souhaites jouer, fais tes propres tests et base-toi sur des sons de référence de musiques que tu aimes pour essayer de t’en rapprocher.

Lorsque tu fais tes réglages d’équalisation, attention à ne pas mettre trop d’aigus, vérifie ce que donne le son lorsque tu te positionnes sur ton micro aigu et adapte si besoin, afin que le son puisse être utilisé en fonction des différents micros.

On peut utiliser la même équalisation que pour le son clean ou l’adapter en fonction de la distorsion de l’ampli qui peut apporter une couleur différente au son. 

Pour un son plutôt Bluesy on pourra mettre le Drive sur 4-6 et pour avoir un son plutôt Rock, on augmentera le taux de distorsion vers les 9-10.

Pour un son Metal on va mettre la distorsion (Drive) de l’ampli à fond, les médiums à zéro, les basses et les aigus assez forts.

Lors de passages sur des solos on augmentera la Présence pour bien faire ressortir la guitare, exemple de réglage pour un solo :

  • Drive : sur 10-11
  • Treble : sur 8 (à adapter en fonction du micro guitare)
  • Bass : sur 7
  • Middle : sur 9-10
  • Reverb : sur 4
  • Présence : sur 7


Cyrille te montre ça ici :

Certains éléments diffèrent peut-être selon les amplis, je t’invite donc à faire tes propres tests et à adapter les réglages en fonction.

Conclusion

Nous voilà à présent arrivés à la fin de cet article.

Évidemment, il existe beaucoup d’autres critères à prendre en compte pour le choix et l’achat d’un ampli, mais il me semble que les plus importants pour un débutant sont ici.

Je te conseille de tester ton ampli avec ta guitare, afin de voir le résultat final, qui peut varier en fonction des combinaisons de guitares et d’amplis.

N’hésite pas à laisser en commentaire le type d’ampli que tu as choisi et pourquoi, mais aussi à partager cet article qui pourra peut-être aider d’autres guitaristes dans le choix de leur premier ampli !

Maryline de MyGuitare

Maryline accompagne les MyGuitaristes dans leur parcours à la guitare en partageant nos valeurs pédagogiques, notre bienveillance et la bonne humeur générale !

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Our latest blogposts

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

Avoir un bon son avec son ampli

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Ce cours est un guide pour apprendre à régler ton ampli, ta guitare et tes pédales d’effets pour obtenir le son que tu recherches.

Le Rythme dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

La méthode indispensable et progressive pour apprendre la guitare avec la pédagogie MyGuitare et progresser en se faisant plaisir.

Le Blues dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Le cours de guitare Blues complet pour tout apprendre: rythmiques, techniques, solos et impros pour tous les blues et toutes les tonalités