Groupes

Hendrix : son parcours et ses techniques de guitar hero

Partager cet article
Download this Guide

La première fois que j’ai entendu Hendrix, j’ai pris une énorme claque ! Plus qu’un guitariste, j’ai découvert un vrai guitar hero, un pionnier du psychedelic rock et de l’acid rock, un maitre incontesté de la guitare électrique. Bref, tu l’auras compris, je l’admire beaucoup ! Dans cet article, je t’en dis un peu plus sur son parcours et tu pourras découvrir quelles techniques de jeu lui ont permis de révolutionner la musique en seulement quatre ans de carrière. Tu as envie d’apprendre quelques plans à la Jimi Hendrix ? Let’s go !

Brève biographie du dieu des guitaristes

Jimi Hendrix

Non, je n’exagère pas et même, je pèse mes mots. Hendrix est le dieu des guitaristes et il est d’ailleurs largement considéré comme le meilleur guitariste au monde par ses pairs.

Il est grimpé au sommet de sa gloire en seulement quatre ans. Et pourtant, Hendrix n’a jamais appris à lire la musique.

De son vrai nom, James Marshall Hendrix est une légende américaine du rock. Né en 1942 à Seattle, il commence la guitare à 15 ans, en autodidacte. Sa carrière fut très courte, mais suffisamment intense pour marquer des générations entières. De l’ado dans sa chambre devant sa glace (toi aussi tu as fait ça, n’est-ce pas ?), au guitariste confirmé, il a vraiment inspiré beaucoup de monde.

Mais savais-tu que Jimi Hendrix avait été parachutiste avant d’être musicien ? Hé oui, en 1961, donc quelques années avant de jouer cette version hallucinante de l’hymne américain en protestation contre la guerre du Vietnam, il se retrouve à l’armée. Étonnant, mais véridique ! Bon, en réalité, c’était pour échapper à la prison suite à une histoire de voitures volées et non pas par conviction.

Mais revenons à la musique. Il a commencé sa carrière avec des groupes comme The Rocking Kings et The King Casuals, où il a rencontré Billy Cox, qui deviendra son bassiste. Il a ensuite joué avec Little Richard comme sideman (c’est-à-dire guitariste rythmique) avant de former Jimmy James and the Blue Flames, où il tenait cette fois la guitare lead.

En 1966, il se rend en Angleterre et forme The Jimi Hendrix Experience avec Mitch Mitchell à la batterie et Noel Redding à la basse. Leur single « Hey Joe » rencontre un immense succès. De retour aux États-Unis en 1967, Hendrix connait la consécration au Monterey International Pop Festival. N’oublions pas qu’en plus de sa virtuosité à la guitare, il était également chanteur et véritable performeur scénique.

Le groupe mythique se sépare en 1969. En août de cette même année, Hendrix donne un concert légendaire à Woodstock devant 30 000 spectateurs. C’est là qu’il réalise sa fameuse version de l’hymne américain et termine son concert en mettant le feu à sa guitare.

Il fonde ensuite Band of Gypsys avec Billy Cox et le batteur Buddy Miles. 

En 1970, il reforme The Jimi Hendrix Experience et travaille sur l’album « First Rays Of The New Rising Sun » qui sortira bien après sa mort. 

Il meurt à Londres en 1970.

Apprendre la guitare gratuitement avec MyGuitare

Discographie d’Hendrix

En seulement quatre albums studio, Hendrix a bouleversé le monde de la musique.

  • 1967 : Are You Experienced ?
  • 1967 : Axis : Bold as Love
  • 1968 : Electric Ladyland
  • 1969 : Band of Gypsys

En plus de ces albums, il a laissé des performances live inoubliables comme « Live at Monterey » (1967), « Live at Woodstock » (1969) et « Live at Fillmore East » (1969). 

Chacun de ses disques témoigne de l’évolution rapide et du talent d’Hendrix, faisant de lui la légende que l’on admire toujours autant aujourd’hui.

Les guitares de Jimi Hendrix

Hendrix était gaucher, mais il jouait sur une guitare de droitier avec les cordes inversées pour conserver les graves en haut (comme Kurt Cobain et Paul Mac Cartney). À cette époque, les bonnes guitares pour gauchers ne couraient pas les rues. C’est sans doute pour ça qu’il avait décidé de jouer de cette manière.

Malgré son penchant pour mettre le feu ou détruire ses guitares sur scène, deux modèles sont restés emblématiques : 

  • Fender Stratocaster 1963 blanche : son instrument de prédilection. C’est ce modèle qu’il a brûlé sur scène à Woodstock.
  • Epiphone FT-79 Texan acoustique : moins connue, mais Hendrix jouait aussi sur une acoustique pour créer. Kurt Cobain et Noel Gallagher avaient le même modèle.

Style et jeu de guitare du grand maitre

Hendrix était un véritable explorateur de sonorités et les guitaristes électriques lui doivent beaucoup. Il a laissé un héritage immense dans l’histoire du rock et beaucoup de ses techniques sont encore utilisées aujourd’hui. Je te donne ici les principales caractéristiques de son jeu.

👉 Si tu veux profiter de nos ressources gratuites pour apprendre la guitare en jouant des plans sympas, inscris-toi sur MyGuitare.

Des techniques de jeu innovantes

Tu remarqueras sur ses vidéos qu’il jouait la basse avec son pouce, ce qui témoignait de sa dextérité et de sa souplesse.

Sa technique de vibrato était révolutionnaire. Il tordait constamment ses notes, pas seulement en fin de phrase comme il était courant de le faire.

Des effets dissonants

Hendrix était un véritable pionnier des effets et du rock psyché. Avec la pédale wah-wah, le fuzz et l’octavia, il créait des sonorités incroyables. 

Écoute « Machine Gun » pour apprécier la diversité des effets qu’il utilisait. La distorsion et la saturation étaient ces outils de prédilection pour sculpter ce son unique. 

Sa performance emblématique de « The Star-Spangled Banner » (l’hymne américain) à Woodstock est un exemple parfait de son utilisation de la distorsion pour imiter le bruit des bombardements et des cris. Ceci faisait bien évidemment écho avec la guerre du Vietnam en cours.

Jimi Hendrix avait également l’art de dompter le larsen. Il utilisait pour cela le principe du feedback (ou rétroaction en français).

Des solos psychédéliques

Hendrix ne jouait pas deux fois la même chose. Il improvisait souvent, ce qui rendait son jeu terriblement libre.

Il utilisait les gammes pentatoniques et intégrait des éléments de blues dans ses solos. 

👉 Télécharge gratuitement le guide des gammes pour jouer du blues.

Une de ses techniques distinctives est l’utilisation du tiré pour le solo. Un plan vraiment sympa pour embellir tes solos ! Il vaut mieux que tu aies une action basse sur ta guitare pour le réaliser. Cette technique consiste à effectuer un tiré sur une corde et à redescendre sur une autre corde. Tu trouveras un bon exemple de ce tiré dans le solo de « Hey Joe ».

Regarde cette vidéo et apprends à le faire :

Des accords à la Jimi

Son utilisation des accords était également unique. Grâce à ses mains très grandes, il pouvait exécuter de grands écarts avec ses doigts. 

Il utilise des accords majeurs avec des tierces mineures et des tierces majeures pour créer une dissonance. 

Par exemple, dans « Purple Haze », il y a une boucle d’accords majeurs : E, G, A. Dans l’accord de Mi (E), il ajoute un Ré qui correspond à une septième mineure et un Sol, une neuvième augmentée qui dissone avec le Sol dièse (de la tierce majeure). Ça donne un accord 7 # 9 qui est devenu emblématique de son style. On l’appelle accord de septième de dominante avec une neuvième augmentée : E7#9.

Cela dit, il ne l’a pas inventé puisqu’on retrouve ce type d’accord dans le blues.

🎸 Si tu veux jouer du blues à la guitare électrique, notre méthode complète « Le Blues dans la peau » va te plaire !

Des performances scéniques

Jimi Hendrix était également célèbre pour ses performances scéniques spectaculaires. Il jouait parfois de la guitare avec les dents ou derrière la tête, ce qui rendait son public complètement fou. Un vrai showman !

Je trouve que le magazine Rolling Stone résume parfaitement son style : « Hendrix joue le Blues du Delta, mais ce Delta là, se trouve sur Mars ».

Influence et héritage musical d’Hendrix

Hendrix a puisé dans le blues et le rock, bien sûr, mais il a aussi été influencé par le jazz et le rythm and blues. Parmi ses mentors, on compte des légendes comme B. B. King, Muddy Waters, Buddy Holly et Robert Johnson.

De nombreux artistes ont été inspirés par Hendrix, dont Miles Davis, Steve Vai, George Clinton, Éric Clapton, Jimmy Page et Carlos Santana. Et sa technique de solo vue plus haut est utilisée par des guitaristes comme Don Felder dans « Hotel California » ou encore Zakk Wylde dans « Mama, I’m coming home ».

Ressources MyGuitare pour apprendre les techniques d’Hendrix

Si tu souhaites apprendre à jouer à la manière d’Hendrix, on te propose des ressources et des cours spécifiques pour t’accompagner :

🎸 Dans le parcours principal de guitare électrique, tu apprendras à jouer, entre autres, « All along the watchtower », « Purple Haze » et « Fox Lady » de Jimi Hendrix.

🎸 En suivant le cours de guitare électrique solo de niveau intermédiaire, tu pourras te faire plaisir sur « Hey Joe », « Little wing » et « The wind cries Mary » du voodoo child (autre surnom d’Hendrix).

🎸 Et si tu as 5 minutes et que tu maitrises déjà les doubles croches, regarde cette vidéo et apprends tout de suite le riff « Who Knows » issu de la pentatonique de Ré mineur :

Hendrix est une figure incontournable pour tout guitariste, débutant ou expérimenté. Sa capacité à fusionner différents styles musicaux, son jeu innovant et ses performances scéniques inoubliables font de lui le guitar hero par excellence. En explorant son répertoire, tu découvriras non seulement des techniques de guitare avancées, mais aussi une source d’inspiration infinie pour développer ton propre style. Alors, prends ta guitare, plonge-toi dans la musique de Jimi Hendrix, et laisse-toi inspirer par le dieu des guitaristes.

Sources : 

https://www.jimihendrix.com/fr/biographie/

https://catalogue.philharmoniedeparis.fr/discographie-hendrix.aspx?_lg=fr-FR

Cyrille de MyGuitare

Musicien professionnel et professeur de guitare d'expérience, Cyrille fait sans nul doute partie des meilleurs professeurs de guitare au monde pour sa pédagogie et sa bienveillance. Il est professeur mais aussi guitariste, musicien et compositeur professionnel. Formé entre la France et les USA, il a été bercé par les années Rock 70 et 80. En suivant ces conseils, tes progrès sont garantis.

NOS COURS SUR CE SUJET

Le Solo dans la peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Tout Niveau

La méthode de guitare progressive et structurée pour apprendre à jouer note à note les plus grands solos de l'histoire du Rock.

En savoir plus
S'inscrire

Le rythme dans la peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Tout Niveau

La méthode indispensable et progressive pour apprendre la guitare avec la pédagogie MyGuitare et progresser en se faisant plaisir.

10 licks de blues

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Tout Niveau

La méthode indispensable et progressive pour apprendre la guitare avec la pédagogie MyGuitare et progresser en se faisant plaisir.