SUPER GUIDE

Apprendre le Funk

Partager :
Download this Guide

Les bases du Funk à la guitare

Si l’on devait résumer la fonction de la musique Funk, l’effet que cette musique peut avoir sur nous je penserais avant tout à la danse

En effet s’il existe une musique plus qu’entraînante, qui réveille presque chez tout le monde, l’envie de bouger, de danser, de battre le temps, c’est bien la musique Funk.

Cette musique de transe rythmique est née quelque part aux Etats-Unis vers la moitié des années 50, en même temps que le mot “Funk”.

C’est avec les années 60 que le Maître James Brown amena ce nouveau son au devant de la scène et depuis ce courant n’a jamais disparu.

Nous reviendrons en fin d’article à ces quelques notions d’histoire et de culture de la musique Funk.

Précisons tout de suite que pour nous les Guitaristes, ce style nous concerne car il est presque toujours joué sur des guitares électriques et des guitares basses.

Malgré l’arrivée puis le règne des synthétiseurs, la guitare électrique et ses ghost notes en cordes bloquées, reste l’élément indispensable du Funk, au même titre que la basse et ses plans de slap et la batterie.

Si la guitare est un peu moins démonstrative en Funk notamment en solo, qu’en Blues ou en Rock, elle reste l’élément rythmique imparable du style, avec ses rythmiques ciselées et ses cocottes.

Tu peux déjà commencer par regarder cette vidéo de Cyrille sur les bases du Funk :

Sache que si tu veux apprendre le Funk, tu vas pouvoir t'éclater sur notre site avec deux cours :

3 conseils pour démarrer le funk

Avant de te plonger dans cet article qui te donnera d'excellentes bases pour débuter en Funk, laisse-moi te donner 3 conseils avant que tu te lances dans cette nouvelle aventure !

1. Avoir déjà un bon niveau à la guitare

Le funk est un style musical où le rythme occupe une place majeure (pour ne pas dire presque toute la place).

Si tu es un débutant ce style sera trop dur à aborder pour toi et tu risques juste de te décourager.

Mais rassure-toi, dès que tu auras atteint un certain niveau tu pourras commencer ton apprentissage du funk.

Voilà les 2 pré-requis de niveau que tu dois avoir avant de commencer le funk :

  1. Pré-requis rythmique : Si tu as débuté la guitare il y a moins de 6 mois, je te conseille d’attende un peu avant de te lancer dans le funk car tu ne maîtrise surement pas les doubles croches. Or elles composent 99% des rythmiques funks.
  2. Pré-requis d’accords : Les accords funky sont plus difficiles que les accords de base à maîtriser. Attends déjà d’avoir des bases solides et des bonnes habitudes à la guitare avant de commencer le funk !

2. Aimer et écouter ce genre musical

Mon deuxième conseil va peut-être te sembler étrange, et pourtant il est primordial.

Ne te lance surtout pas dans le funk si tu n’aimes pas ce genre musical !

Beaucoup de rockeurs décident parfois d’apprendre le funk pour apprendre la rythmique alors qu’il n’aime pas particulièrement ce style.

Dans ce genre de cas il ne parviennent jamais vraiment à la maîtriser et perde leur temps. C’est dommage.

Une grande partie de l’apprentissage passe par l’écoute de la musique.

Donc si tu veux apprendre le funk, fais-toi une playlist avec des morceaux funky que tu adores et imprègnes-en toi !

Si tu n’aimes pas le funk, concentre-toi sur un autre genre que tu aimes plus.

Tu verras tu progresseras beaucoup plus vite et en plus de ça tu y prendras beaucoup plus de plaisir.

3. Avoir une guitare électrique

Et enfin mon dernier conseil, qui te semblera peut être un peu évident, mais qu’il est bon de répéter :

Si tu comptes jouer du funk tu auras besoin d’une guitare électrique.

Tu peux bien évidemment commencer avec une guitare acoustique le temps de t’en acheter une.

Mais si tu ne comptes pas t’acheter de guitare électrique, tu n’obtiendra jamais le bon son et le résultat que tu espères.

Je te déconseille donc fortement de jouer du funk si tu ne veux pas investir dans une guitare électrique (voir partie Matériel où je te donne pleins de conseils sur le matos)


James brown funk 1960
James Brown dans les années 60

Nous allons décortiquer dans cet article, de quoi est faite la musique Funk, quelles sont ses techniques de jeu et quel Matériel et Son(s) sont nécessaires pour la jouer. 

Les Accords Funk à la guitare

Du point de vue de l’harmonie, c’est à dire des types d’accords utilisés et des grilles d’accords rencontrés, le Funk est une musique riche.

Le Funk étant typiquement l’héritage de la musique noire américaine, on trouvera à ses origines plusieurs courants musicaux comme le Gospel, le Blues, le Rythm and Blues, la Soul et le Jazz.  

Le Funk peut donc rester très groovy en utilisant peu d’harmonie avec parfois l’emploi d’un seul accord, comme tantôt totalement bluesy harmoniquement, pour devenir parfois très riche en termes d’harmonies souvent issues du Jazz, avec des types d’accords et des cadences (II - V - I )très élaborés.

Bien sûr il sera bon de connaître déjà les natures d’accords principaux, comme les accords Majeurs et les accords mineurs naturels avant de s’aventurer dans ce style, car en définitive, ces accords naturels seront peu utilisés, par contre pour bien comprendre les natures des nouveaux types d’accords que l’on utilisera en Funk, mieux vaut avoir bien digéré les bases harmoniques pour pouvoir aller plus loin.

  • Pour tout savoir sur les Accords à la guitare, jette un oeil à notre SuperGuide Accords ici !

Les accords 7ème en Funk

Il sera utile pour ton bagage harmonique Funk de bien connaître les accords 7ème :

Ce sont des accords de type 7ème de dominante (accord contenant une tierce Majeure ET une septième mineure) mais que l’on rencontre souvent en Funk, enrichis de 9ème, de 11ème et de 13ème.

Ces mêmes accords septièmes pourront aussi être altérés, comme l’accord 7b13 par exemple ou l’accord 7/9+.

Les accords de type 7ème, en Funk, seront plutôt entendus dans les genres de Funk des origines, c'est-à-dire dans des harmonies à la James Brown, dans un style plutôt Rythm and Blues, où l’accord 7/9 domine beaucoup.


La musique ayant besoin d’harmonies Majeures et mineures, on connaîtra en Funk aussi ces natures-là mais de façons plutôt enrichies, le plus souvent.

  • L’accord Majeur indispensable sera l’accord Majeur 7 (accord contenant une tierce Majeure ET une septième Majeure). Celui-ci peut aussi prendre des formes plus ou moins enrichies, tel que Majeur 9; Majeur 11..
  • L’accord mineur indispensable sera l’accord mineur 7 (accord contenant une tierce mineure ET une septième mineure). Celui-ci peut aussi prendre des formes plus ou moins enrichies, tel que mineur 9; mineur 6; mineur 7/11 …


Les harmonies Funk étant parfois très riches, dans une lignée plus Jazz avec des résolutions de grilles d’accords et des formes de cadences II - V - I, on rencontre aussi les accords diminués et demi-diminués (m7/b5).

Ceux-ci sont des accords de passage qui ont la particularité de contenir une quinte bémole, ce qui donne l’état de tension de l’harmonie appelant une résolution sur le premier degré de l’harmonie du morceau.


C’est donc un bon bagage harmonique qu’il te faudra acquérir si tu veux être totalement à l’aise dans ce style pour jouer tous ces accords couramment.

C’est important car en Funk les rythmiques aussi sont exigeantes, tu t’en doutes.

Il faudra donc automatiser tous ces placements d’accords

Rien de tel pour ça : Commencer à travailler lentement des grilles d’accords, sans rythmique pour l’instant, en jouant juste les accords sur les premiers temps des mesures, juste pour apprivoiser ces nouvelles positions, ces nouveaux types d’accords (par exemple la grille de “Sunny”).

Peu importe le choix du titre, le but étant de s'entraîner à la lecture et à la reconnaissance de ces nouveaux types d’accords, sur la guitare pour les apprivoiser, les banaliser.

Les Gammes utilisées en Funk

La musique Funk, a priori n’est pas le style de musique dans lequel la guitare solo est la plus représentée.

Le solo de guitare de milieu de titre n’est pas du tout systématique, il peut se présenter mais ce n’est vraiment pas toujours le cas, la guitare restant en premier lieu un élément d’accompagnement rythmique dans ce style.

Cependant, dans des formes Jazz-Funk comme chez George Benson, le solo de guitare peut devenir mythique et magistral.

Dans ce cas, ces solos peuvent être des solos écrits ou de pures improvisations.

La gamme pentatonique en Funk

Les gammes utilisées pour ce faire sont tout d’abord et comme d’habitude pour les autres styles courants, la gamme mineure Pentatonique (avec ou sans blue-note).

Cette gamme à elle-seule couvrira plus de la moitié des besoins grâce à son côté “passe-partout”.


Comme dit plus haut à propos des accords et de l’harmonie en Funk, cette musique peut parfois devenir riche et élaborée.

Il sera donc logique d’avoir à connaître d’autres types de gammes plus complètes, comme les gammes Majeures et mineures naturelles, qui par rapport à la gamme mineure Pentatonique, contiennent une seconde et une sixte, les rendant beaucoup plus mélodiques que la gamme Pentatonique.

Les gammes de passage

Dans le cadre d’une musique riche contenant des tensions et des résolutions, nous aurons parfois besoin d’utiliser des gammes de passage, pour exprimer certaines tensions et les résoudre.

Dans ce dernier cas, notamment pour le cas d’un 5ème degré altéré (ex: B7/5+) qui appelle une résolution sur le 1er degré (ex: Em9 ), on pourra utiliser la gamme mineure mélodique, comme la gamme mineure harmonique, comme l’arpège diminué, comme l’arpège augmenté, comme la gamme par tons ou encore la gamme chromatique, entre autres idées adaptées.

Ce sont des gammes plus rares dont l’emploi est assez limité par rapport à une gamme ultra récurrente comme la gamme mineure Pentatonique, mais ces connaissances te permettront de restituer toute la richesse et la beauté de l’harmonie du support sur lequel tu improviseras.

Là aussi, il vaut mieux avoir bien digéré l’emploi des gammes courantes avant de s’aventurer dans les gammes de passage, afin d’éviter les confusions.

Les Techniques utilisées en Rythmique Funk

Nous y voilà !

Ce chapitre est peut-être le plus important de cet article car comme tu le sais, la rythmique de guitare est Le “plat de résistance” du style Funk, c’est vraiment l’âme du style.

Si l’on veut résumer les codes utilisés pour jouer de bonnes rythmiques de Funk, on parlera de :

  • Rythmiques en doubles-croches (chaque temps divisé en 4)
  • Accords ou notes appuyé(e)s brièvement (jeu piqué) pour obtenir un son court et dynamique
  • Ghost-notes, ces bruits percussifs en cordes bloquées (tchak tchak)

C’est l’articulation et les combinaisons de ces trois éléments qui nous donneront le son et la crédibilité nécessaires pour interpréter des rythmiques de Funk.

Comment jouer des cocottes Funk ?

Un autre son de la rythmique Funk : les Cocottes.

Ce sont des motifs rythmiques souvent sur une corde, sur une ou plusieurs notes que l’on entend derrière avec un son généralement palm-mute.

Plutôt que d’écrire ici plusieurs rythmiques possibles à titre d’exemples, je préfère te parler de cette vidéo parue récemment, dans laquelle j’expliquais “les règles du jeu” pour s’initier à la Rythmique Funk.

La guitare basse en funk

Juste un mot sur la Basse : les parties de guitare basse sont en Funk aussi présentes et indispensables que les parties de guitare.

Même si en tant que guitaristes nous sommes ici en train de parler de guitare, nous devons tenir compte de l’importance pour ne pas dire de la prédominance de la Basse dans le Funk.

Aussi efficace en Slap qu’en jeu aux doigts (en Butté), la basse est peut-être l’instrument N°1 du Funk.

On ne compte plus le nombre de lignes de basses de classiques du Funk qui ont été samplées, recyclées dans tous les sens.

Voici pour clore ce chapitre sur le son Funk et il me semblait obligatoire de citer la Basse.

Les Techniques utilisées en Solo Funk

Pour le solo de guitare Funk, on pourra surtout mentionner l’aspect rythmique de ce jeu mélodique.

Rien d’étonnant non plus étant donné la richesse rythmique et l’univers syncopé du style Funk. 

Comme dit plus haut, ce sont finalement les mêmes gammes que celles utilisées couramment dans d’autres styles, que l’on utilisera en Funk, notamment la gamme mineure Pentatonique.

On peut alors se demander si en solo, c’est le même jeu sur de la Funk que sur du Blues qu’il faut pratiquer.

Je dirais presque "oui" mais à condition d’inaugurer des phrases mélodiques plus rythmiques que d’habitude, en utilisant aussi beaucoup de placements de notes syncopés par l’utilisation des retours de médiator, comme très bien expliqué par Cyrille dans cette vidéo : 


Les phrases doublées en octave

Autre élément susceptible d’être utilisé en solo/impro Funk et pas seulement : les phrases doublées en octaves qui seraient un mince point commun entre George Benson et Jimi Hendrix.

En son clair comme en son saturé, cet usage pourra “épaissir” certaines phrases, comme un effet.

Le scat

Encore une autre possibilité : l’impro scatée.

Le Scat est aussi un effet qui consiste à chanter les phrases de solo en même temps qu’on les joue sur la guitare.

Cet usage du Scat provient du Jazz et peut être aussi utilisé par les pianistes.

En guitare Funk, c’est encore George Benson qui illustre parfaitement ce son de doublage guitare/voix, comme entre mille exemples dans ce magnifique titre : “the world is a getto” à 5’17” (attention, c’est grave…)puis à 7’38”.

Les signatures rythmiques utilisées en Funk

Dans la très très grande partie, pour ne pas dire dans 95% des cas, le Funk empruntera la Métrique à 4 temps : Les mesures à 4 temps.

Il est très rare en Funk de rencontrer des mesures à 3 temps, en tout cas je n’ai pas d’exemple qui me viennent de cet ordre là.

Il existe par contre des styles complexes, où sont fusionnés le Funk et le Jazz, donnant parfois des projets aux rythmiques très originales souvent impaires comme le Jazz-Funk aux mesures composées de Steve Coleman (saxophoniste américain).

L'intérieur du temps en Funk

L’intérieur du temps, c’est le débit de découpage de chaque temps, qui peut comme tu le sais être binaire ou ternaire.

Il est difficile d’affirmer que ce soit plus l’un ou l’autre, en Funk.

Le débit utilisé pourra autant être binaire, sous forme généralement de doubles-croches que ternaire, employant à ce moment-là plutôt un débit de triolets pour des shuffles ou de sextolets pour des rythmiques en half-time-shuffle.

Dans une grande partie des cas tout de même, ce sera l’emploi des doubles-croches qu’il faudra utiliser.

La rythmique binaire en doubles-croches est donc au programme si tu veux accéder à une grande partie des morceaux et Tubes de Funk bien connus et toujours aussi imparables.

Le Matériel pour jouer du Funk

Je commencerai par le petit paragraphe sur la guitare acoustique comme équipement pour jouer du Funk, sachant bien que le Funk est prévu pour être joué sur une électrique.

Les guitares pour jouer du funk

Une guitare acoustique en Funk

Pourtant, l’artiste Keziah Jones a très bien su exprimer sa Funk-Acoustique avec talent.

Si tu as l’intention de jouer des rythmiques Funk sur une guitare Folk, tu peux et il te faudra une guitare électro-acoustique pour pouvoir faire un bon équilibre des volumes sonores entre ta guitare et les autres instruments, surtout la batterie.

Le funk à la guitare électrique

Le Funk à la guitare électrique sera possible avec n’importe quelle guitare.

Attention cependant à avoir une guitare bien réglée, une action (hauteur des cordes) pas trop haute car on aura besoin d’une certaine brillance et d’un certain claquant.

N’importe quelle guitare oui car les rythmiques de Funk peuvent tout à fait être jouées avec des humbucker (micros double bobinage) de type guitare Gibson, comme avec des micros single-coil (micros simple bobinage) de type guitare Fender strato ou tele, mustang, jaguar…

Si tu cherches la « meilleure guitare électrique possible » pour avoir un son funky, dis-toi bien une chose : elle n’existe pas.

N’importe quelle guitare peut groover si tu joues bien et si tu as le bon ampli.

Le funk c’est plus un feeling qu’un instrument !

Mais il est clair que pour imiter un bon son funk, tu peux prendre en compte quelques critères : tu auras besoin d’une guitare qui peut produire un son qui claque.

Pourquoi ?

Parce que le son funk est connu pour être incisif et rythmé.

J’ai fais quelques recherches et je t’ai répertorié dans cet article mes recommandations.

meilleure guitare pour jouer du funk

Les différents types de guitares électriques pour le Funk

Il existe 2 types de micros pour guitare électrique, c’est ce qui divise les guitares électriques en 2 catégories.

Tu peux jouer du funk avec les deux, mais il vaut mieux connaitre la différence.

Les micros simple bobinage : « single coil »

Ils ont l’avantage de produire un son plus brillant et piquant que les micros à double bobinage.

En revanche, ils peuvent créer des effets indésirables comme les bourdonnements et le volume sonore est moins élevé que l’autre type de micro.

Ils ressemblent à ça :

micro single coil funk

Les micros double bobinage : « humbuckers »

Ce sont des micros qui ont un nombre d’enroulements de fils plus élevés en raison du double bobinage, ce qui permet un niveau de sortie sonore plus élevé qu’avec les simples bobinages et également de réduire l’effet de bourdonnement.

En revanche, les humbuckers ont tendance à déformer légèrement le son original en y ajoutant de la distorsion et peuvent aussi produire un son un peu terne.

Ils ressemblent à ca :

micro double bobinage humbuckers

J’ai repéré les meilleures guitares « single coil » et « humbucker » que tu peux trouver…

Les 2 meilleures guitares « single coil » pour avoir un son funky

Si je devais choisir la meilleure guitare pour n’importe quel amateur guitariste funk, ça serait sans aucun doute un compromis entre la légendaire ‘Stratocaster’ et la ‘Telecaster’ (de Fender).

Ces deux guitares ont été immortalisées sur un grand pourcentage de disques de funk célèbres et sont généralement la principale arme de choix des joueurs pour de bonnes raisons….

  • Superbes sonorités
  • Finesse et belle sonorité aiguë
  • Facilement jouables
  • Polyvalentes
  • Idéales pour les débutants

Tu peux trouver des modèles de Telecaster et Stratocaster entre 949 et 1700€.

La Telecaster de Fender

Prisée par de très nombreux guitaristes dans le monde, la Telecaster est l’un des modèles de guitares les plus célèbres aujourd’hui.

Dans sa version initiale,  elle est équipée de deux micros single coils, et se caractérise par un son claquant que les anglo-saxons nomment le « twang ».

Le twang est lié à la fois à la construction de la guitare (bois et assemblage du manche et du corps par vissage), et aux micros dont le bobinage est étroit, favorisant un son précis et net.

La Telecaster a connu beaucoup de modifications et d’amélioration, ce modèle est vendu en série depuis 1951.

Telecaster fender funk

La Stratocaster de Fender

La Stratocaster succède à la Telecaster, sans la remplacer.

Sa silhouette est devenue l’icône même de la guitare électrique et c’est l’un des modèles les plus répandus au monde.

Pour jouer du funk, la Stratocaster est idéale car elle est composée de trois micros simples dont le sélecteur pourra se mettre en position « intermédiaire » (micro manche + micro milieu).

Il s’agit de la fameuse « quatrième position » qui sera particulièrement utilisée en funk.

L’avantage de cette configuration est un certain son claquant, un peu nasillard, nommé le « quack » (qui s’oppose au « twang » de la Telecaster).

stratocaster guitare funk

Avant de passer aux guitares à double bobinage, je te laisse admirer la performance de Nile Rodgers qui joue avec Chic :

Les 3 meilleures guitares « humbuckers » pour avoir un son funky

La Ibanez de Benson

Pour changer, une guitare Jazz qui est parfaitement adaptée au funk : un son qui claque et un toucher différent des autres, plus doux et plus moelleux.

Elle est vendue autour de 1200€.

ibanez benson funk

La Gibson ES-335

Mi-jazz-, mi-rock, cette guitare est l’une des plus utilisée par les groupes funk qui utilisent des guitares à double bobinage.

Elle est vendue autour de 2200€.

gibson es-335 funk

Cette guitare  a notamment été le bébé de Chuck Berry pendant de nombreuses années.

D’ailleurs, si tu as un moment, juste pour le plaisir je te mets ici un concentré de ses meilleures performances avec elle.

La Jazzmaster de Fender

La Jazzmaster est polyvalente et imposante, elle nous rappelle la Stratocaster mais avec plus de personnalité.

Ses micros sont d’une très bonne qualité, particulièrement le médium qui offre un son puissant et clair.

C’est une alternative à ses cousines Fender, car plus abordable. (autour de 1000€)

Jazzmaster Fender guitare funk

C’est la guitare préférée d’Elvis Costello.

Il l’a choisie pour sa facilité de jeu, ainsi que le trémolo flottant, qui lui donne ce son de « film d’espion ».

Fender a créé un modèle en l’honneur de Costello, l’un des guitaristes les plus célèbres , en se concentrant davantage sur l’aspect de la finition bois que sur tout autre changement technique majeur.

Elvis Costello funk
Elvis Costello

Voilà pour le tour d’horizon des modèles de guitares adéquats si tu veux jouer un bon son funk, j’espère qu’il t’aura été utile !

Pour rappel, n’oublie pas que « ce sont les doigts du guitaristes qui font le son de la guitare »

Le son en Funk

A priori, le son de guitare en rythmique de Funk est plutôt clair, voir très clair pour le son des guitares de nos Tubes eighties favoris à la Chic, Kool and the Gang, Earth Wind and Fire, Cameo, Zapp …

Dans d’autres cas, on peut entendre des sons de guitares plus “rappeux”, moins propres comme dans le Rock-Funk de Lenny Kravitz ou de John Frusciante.

À part pour ces mélanges plus ou moins teintés de Rock, on aura besoin en rythmique Funk d’un bon son clair

En solo par contre tout est possible côté son.

Du son totalement clair et cristallin, en passant par le son velouté Jazz demi-caisse, jusqu’au gros son heavy-metal ou aux sons de guitare synthé, ou encore des effets abusés de filtres, tout est vraiment possible en Funk du côté des sons de solos.

Revenons à l’accompagnement rythmique en abordant l’ampli.

Quel ampli choisir pour jouer de la Funk ?

Une question qui appelle plusieurs réponses, car cela dépend avant tout de chacun. 

Ca dépend du type de Funk que tu veux jouer, si tu pratiques un Funk un peu sale, un peu Rock sur les bords, tu apprécieras les amplis Vox (à lampes), comme les Marshall (anciens) ou encore certains vieux modèles de la marque Ampeg, ou encore la marque Orange, entre autres références.

Le tout c’est d’aimer le grain, le son clair d’un ampli afin de choisir celui-ci pour jouer ton Funk.

Si par contre tu aimes les sons clairs ultra limpides, vraiment clairs, tu préfèrera peut-être la clarté et la profondeur des amplis Fender à lampes comme le Twin Reverb, cet ampli est merveilleux (mais cher...).

En enregistrement, pour un son ultra propre, certains guitaristes aiment se brancher directement en D.I (interface qui rentre directement dans la carte son ou passe d’abord par un préampli).

L’emploi d’un compresseur au moment de l’enregistrement ou plus tard en plug in de traitement de son, pourra flatter la dynamique de tes rythmiques.

Histoire et Culture de la musique Funk

Le mot Funk est apparu dans les années 50, à la Nouvelle-Orléans en même temps que le style de musique.

Bien sûr le Funk de l’époque n’avait pas encore la forme qu’on lui a bien connue par la suite car il était joué d’abord sur le piano du bar du coin comme seul divertissement pour la clientèle.

Puis rapidement il commença à arpenter les rues de la ville, sous forme de Brass-Bands (orchestres composés de cuivres).

Le Funk existait déjà comme la musique festive noire américaine, dès les années mi 50.

La révolution James Brown

C’est ensuite James Brown qui s'est approprié la musique Funk à partir de la moitié des années 60.

En effet on lui attribue encore aujourd’hui le titre de “Parrain de la Soul”, “Parrain du Funk”. 

james brown musique funk
James Brown roi de la Soul. Photographie : David Corio/Getty Images

James Brown avec son concept de “the One” (l’accent du premier temps) aurait paraît-il révolutionné la rythmique de la musique de son temps.

Il avait également compris l’effet de transe généré par une rythmique répétitive parfaitement exécutée, tel le précurseur de tous les styles “faits pour danser” qui suivirent par la suite, de la Funk jusqu’aux formes de House et d’Electro en passant par la Techno.

Il parait que James Brown sanctionnait parfois ses musiciens sous forme de retenues sur salaire, en cas d’erreur (“pain”) sur scène.

Sa rigueur rythmique le menait jusque-là.

Le Parrain a engendré et influencé toutes sortes de projets dès la fin des années 60, avec l’apparition de formations telles que “Sly and the Family Stone”, “Archie Bell and the Drells”, “the Meters”...

Le funk grand public

Puis avec le succès de “sex machine” en 1970, la musique Funk est devenue mainstream (grand public) au point que durant toute la décennie de nouvelles formes de Funk apparaissent.

En allant d’un Funk traditionnel à la “Tower Of Power” vers un Funk plus mélodique, avec des groupes comme “The Commodores” (feat Lionel Richie), “Chic” (feat Nile Rodgers), “The Brothers Johnson” et permettant à des groupes pourtant présents depuis la fin des années 60, comme “Earth Wind and Fire” et “Kool and the Gang” de rencontrer un succès considérable.

Avec les années 80, les plus gros artistes tels que Stevie Wonder, Prince, Michael Jackson sortent leurs meilleurs albums de Funk, le style évoluant aussi au gré des nouveaux instruments synthétiques comme les synthétiseurs, les boîtes à rythmes et les basses synthétiques parfois.

stevie wonder histoire musique funk
Stevie Wonder

Certains artistes assez méconnus aussi sortirent quelques joyaux comme Don Blackman en 1982. 

Les nouvelles formes de Funk

À partir de la deuxième moitié des années 80, le succès du style Funk tel qu’on le connaît semble s'essouffler un peu dans la mode musicale des productions grand public.

Il faudra attendre le début des années 90 en Angleterre pour voir apparaître à nouveau une nouvelle forme de Funk, appelée en toute intimité branchée et indépendante “Acid-Jazz”.

L’Acid-Jazz ne réinventa pas grand-chose finalement, mais à ce moment-là, l’existence de labels comme “Talking Loud” (Angleterre) et “Big Cheese Records” en France, faisait du bien par leur fraîcheur et surtout le fait de réentendre enfin de la Funk avec des groupes comme “Brand New Heavies”, “Corduroy”, “Mother Earth”, “Freak Power”.

L’arrivée du groupe Jamiroquai fut également un très bon événement aux début des 90ties, avec son Acid-Jazz, teinté de Disco-Funk

Aujourd’hui ce sont des groupes comme Daft Punk qui utilisent les codes de la musique Funk en matraquant leurs Riffs avec un son inouï.

daft punk musique funk
Daft Punk utilise les codes Funk

D’autres groupes ont choisi un son Funk “à l’ancienne” et réussissent parfaitement à produire une musique au son ressemblant à s’y méprendre aux productions des années 79/82, comme Vulfpeck, étonnant groupe américain formé en 2011.

Conclusion

La musique Funk a toujours été conçue pour faire danser le monde et c’est pour cette raison qu’elle résiste au temps, en existant constamment depuis les années 60, comme un style à part entière et non comme un phénomène de mode, ce n’est pas une passade.

Si les formes de Funk peuvent varier en fonction de l’air du temps, les codes restent les mêmes ainsi que les effets de cette merveilleuse musique sur les êtres humains.

J’imagine que tu connaissais déjà ce créneau, mais j’espère que cet article t’apprendra encore des choses sur le Funk et surtout pourra te donner envie d’en jouer.

Je n’ai pas parlé de ça mais si tu veux “mettre le feu” au bar d’à côté en y jouant quelques reprises de Funk, tu verras, c’est radical pour que tout le monde se mette à danser en 20 secondes, tu peux me croire ...

Du coup, si tu veux être un.e pro du Funk, je ne peux que te conseiller notre super cours Le Funk dans la Peau, qui est accessible si tu as déjà quelques mois de guitare dans les doigts.

Si tu veux un aperçu de ce cours, tu peux essayer le cours gratuit Funk Débutant !

Jérôme de MyGuitare

Jérôme nous accompagne pour partager son expérience, ses découvertes et te donner les feedbacks dont tu as besoin.

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

Cours de Funk Débutant

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Intermédiaire

Ce cours d'introduction au Funk te permettra de maîtriser les techniques de base et de découvrir ce style.

Le Funk dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Intermédiaire

Le Funk dans la Peau est le seul cours de Funk dont tu auras besoin dans ta vie de guitariste. Tout y est !

La Théorie dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Pour maîtriser facilement le solfège et savoir l'appliquer au quotidien à sa guitare pour plus de liberté.