SUPER GUIDE

L'Oreille Musicale

Partager :
Download this Guide

Tu fais peut-être partie de ces guitaristes qui rêvent d'avoir l'oreille musicale : elle te permettrait de reprendre des morceaux en improvisant sans problème de justesse ou d'accorder les notes à la perfection...

Mais tu penses que si tu ne l'as pas, tu ne l'auras jamais.

C'est faux !

Je vais t'expliquer pourquoi il ne faut pas croire les idées reçues et comment tu peux toi aussi développer ton oreille musicale.

Qu’est-ce que l’oreille musicale ?

Grâce à cette vidéo, tu vas comprendre à quoi sert de travailler son oreille musicale.

À quoi sert de développer son oreille musicale ?

  • Pouvoir retrouver tous les accords d'une chanson, puis la rythmique et enfin être capable de retranscrire entièrement une chanson
  • Être capable d'écrire une chanson
  • Être capable d'improviser

Avant tout, je te donne quelques définitions pour que tu puisses y voir un peu plus clair.

En effet, tu as peut-être déjà entendu parler d'oreille relative, d'oreille absolue et/ou d'oreille harmonique...

On les confond souvent.

Pas de panique, je t'explique la différence.

D'une manière générale on considère qu'avoir l’oreille musicale, c’est simplement savoir reconnaitre naturellement si une note est fausse ou pas (par rapport à d’autres).

L’oreille absolue

Avoir une oreille absolue, c’est être capable d’identifier une note en l’absence de référence.

Pour quelqu’un qui en est doté, la musique est un second langage.

Par exemple, quelqu’un qui a l’oreille absolue saura dire quelle note a fait une petite cuillère qui vient de tomber au sol.

L’oreille relative

Avoir une oreille relative, c’est être capable d’identifier une note musicale à l’aide d’une référence précise préalablement donnée, c’est-à-dire à l’aide de l’intervalle séparant cette note d’une première note déjà identifiée.

Par exemple, un chanteur doté d’une oreille relative est en mesure de chanter une mélodie à partir d’une partition juste en lui donnant une note de référence.

Cela implique donc d’avoir une mémoire à long terme des intervalles musicaux.

L’oreille harmonique

L’oreille harmonique va compléter l’oreille relative.

Elle est définie ainsi par wikipédia.

Elle est particulièrement sollicitée pour les directions d’orchestres, les harmonies et l’analyse musicale.

Comment avoir l’oreille musicale ?

Contrairement aux préjugés, tout le monde peut plus ou moins acquérir une oreille musicale.

Aujourd'hui les études montrent qu'acquérir l'oreille absolue est presque impossible une fois adulte, mais la bonne nouvelle est que tu peux toujours développer ton oreille relative.

Comment travailler son oreille relative ?

Il existe plein de moyens différents pour exercer son oreille.

Tu peux t'inspirer des suivants !

Écouter de la musique au quotidien

Comment  avoir une « bonne oreille » ?

Il n’y a pas de secret, la clé de la réussite est toujours l’entraînement.

L’apprentissage de la musique n’est pas inné et comme un muscle, l’oreille musicale se travaille, se développe et s’entretient.

 

C’est un apprentissage de long terme pour devenir un vrai musicien.

En y consacrant du temps sur la durée, ta progression sera nette, d’autant plus si tu es rigoureux(se).

Pour travailler ton oreille relative, il faut évidemment que tu travailles ton instrument afin de te familiariser avec les sons qu’il produit.  

Ton oreille est quotidiennement sollicitée.

Tu peux profiter de cela pour commencer à travailler, en suivant ces trois conseils :

  • Ouvre tes oreilles à tous les sons qui leur parviennent et repère les contrastes
  • Prends le temps d’écouter de la musique et de mémoriser les airs
  • En écoutant une mélodie, observe sa structure : essaye de distinguer les différents instruments joués et l’ordre dans lequel ils le sont.

Le meilleur moyen de progresser, c’est de s’y frotter.

Pour pouvoir évaluer ton oreille musicale, tu dois la tester !

Reproduire des mélodies

Ce qu'il ne faut pas faire

La plupart des guitaristes disent qu'ils "cherchent avec les doigts sur les cordes de la guitare" pour reproduire une mélodie.

Mais eux comme moi n’avons pas de capteurs auditifs au bout des doigts !

Pour acquérir une certaine musicalité, il faut s’imprégner des notes, les bloquer dans son esprit.

Le but est que tu te crées une sorte de bibliothèque mentale

d’intervalles.

Ensuite seulement, tu seras capable de jouer avec aisance en retrouvant les notes que tu cherches.

Ce qu'il faut faire

Il faut que tu t'entraines à retranscrire de la musique !

Retranscrire va être une étape très importante de ton apprentissage.

C’est en transposant un maximum les sonorités que tu entends que tu pourras progresser.

Tu peux aussi chanter les notes que tu entends sur ta guitare par exemple, jusqu’à ce que tu sois le plus juste possible.

Choisis un morceau, repère sa structure, essaye de déchiffrer les notes qui te sont familières afin de les reproduire, comme tu le ferais avec une partition (Penses à vérifier que ta guitare est bien accordée, ça serait dommage de gaspiller tes efforts...)

Un exemple simple

Tu peux suivre le protocole suivant, simple et efficace :

  • Écoute la note du morceau
  • Mémorise-la
  • Cherche-la à l’aide de ton instrument jusqu’à la trouver

Des exercices pour s'entrainer

Tu as donc compris à quoi sert l'oreille musicale, maintenant tu n'as plus qu'à t'entraîner !

Pas de panique, c'est très simple: tu trouveras des exercices pour travailler ton oreille dans cette playlist.

👉 Voici la playlist d'exercices pour développer son oreille

Dans chacune des vidéos, Cyrille joue une suite de notes à la guitare.

Ton job est de les écouter, les chercher, et proposer une réponse...

Au début, cela peut paraitre fastidieux.

C’est difficile et c’est tout à fait normal de se tromper.

Il ne faut pas se décourager !

Pour que ce travail porte ses fruits, il faut que tu y prennes du plaisir : je te conseille de choisir des mélodies qui ne te lasseront pas et dont le rythme te plait (tu t'apprêtes à les écouter en boucle).

Passons maintenant à la partie sur l'oreille absolue.

Est-ce vraiment l'oreille des génies ?

Est-ce un don inné ?

Peut-on la travailler ?

Qu'est-ce que l'oreille absolue ?

Puisque nous venons de voir en détail ce qu'est l'oreille relative, je propose d'aborder la question de l'oreille absolue en mettant en avant la différence entre l'oreille absolue et l'oreille relative.

Voici donc une vidéo de Cyrille qui explique la nuance entre les deux.

Quelle est la différence entre l'oreille absolue et l'oreille relative ?

Définition de l'oreille absolue

Tu as sûrement déjà entendu parler de l'oreille parfaite, l'oreille universelle ou l'oreille juste.

Elles sont toutes les trois synonymes de l'oreille absolue.

Si tu te demandes ce qu'est l'oreille musicale, c'est un terme qui englobe à la fois l'oreille absolue, l'oreille relative et l'oreille harmonique.

Oreille musicale = Oreille absolue + oreille relative + oreille harmonique

Avoir l'oreille absolue, c'est être capable d'associer un son à une note de musique et de la nommer expressément.

Une personne ayant l'oreille absolue va donc entendre une mélodie (chanson, sonnerie de téléphone ... etc) sous la forme de notes (par exemple si – do – ré – do – la …).

Cette personne va donc reconnaître et identifier les noms des notes de musique à l'oreille, sans avoir besoin d'une note de référence.

L'oreille comme une seconde langue maternelle

On parle d'oreille absolue car les sons sont perçus et assimilés comme un deuxième langage.

Chez une personne qui a l'oreille absolue, l'association des sons aux notes se produit dans le cerveau.

Il n'y a donc pas besoin d'avoir une excellente oreille.

Toutes les notes sont analysées par le cerveau comme il analyse des mots.

Pour comprendre son fonctionnement, faisons un parallèle avec un autre sens : la vue.

Quand l'œil perçoit une fréquence lumineuse, il l'associe à une couleur (le jaune poussin par exemple).

C'est le même fonctionnement pour l'oreille absolue : si une fréquence sonore à 440Hz est entendue, alors elle est associée à un "La" (par exemple).

L'oreille absolue a longtemps été perçue comme un don synonyme de talent.

Les personnes qui avaient cette habileté étaient donc très recherchées dans les conservatoires et écoles de musique.

Il y a plusieurs idées reçues sur l'oreille absolue.

Je vais ici départager le vrai du faux.

Quelques idées reçues sur l'oreille absolue

Avoir l'oreille absolue permet de chanter juste

Tu penses qu'une personne qui a l'oreille absolue chante forcément juste ?

C'est faux.

Il n'y a souvent pas de lien entre les deux, car deux parties différentes du cerveau commandent l'écoute et le chant.

C'est l'oreille absolue passive.

Mais certaines personnes ont une oreille absolue active, qui leur permet de chanter juste.

Cela ne concerne que très peu de gens.

Il n'y a que des avantages à avoir l'oreille absolue

Non, avoir l'oreille absolue ne présente pas que des avantages.

Entendre des notes à chaque fois qu'il y  a un son peut se révéler handicapant dans la vie quotidienne.

Un instrument mal accordé ou mal maîtrisé peut vite devenir insupportable pour une personne à l'oreille absolue !

Pour reprendre l'exemple plus haut, une fréquence sonore perçue à 442Hz sera tout de même un "La" chez cette personne, mais elle ressentira un effet désagréable.

Avantages et inconvénients de l’oreille absolue

Avantages d’avoir l’oreille absolue

  • Avoir l’oreille absolue c’est cool !
  • Capacité à entendre une mélodie et de savoir la rejouer sans difficulté

Inconvénients d’avoir l’oreille absolue

  • Les mélodies peuvent être transformées ensuite de notes au risque de dénaturer leur beauté (le cerveau transpose automatiquement les sons entendus en Do, ça Ré mineur, La bémol, ….)
  • Intolérance à la moindre erreur d’accordage, tu entends directement que c’est faux et cela est insupportable (lors d’une soirée, une amie qui possède l’oreille absolue a été obligée de quitter la soirée, car le DJ faisait constamment des erreurs dans ses transitions et cela lui était insupportable, car dissonant / faux)

Bien sûr, ces 2 inconvénient sont somme toutes relatifs. 

Avoir l'oreille absolue est en très grande majorité appriécié par ses détenteurs !

Répartition de l'oreille absolue dans la population

Le prestige associé à l'oreille absolue s'explique sûrement par sa rareté.

Tu n'as pas l'oreille absolue ?

Ne t'inquiétes pas, tu es comme la plupart des gens.

Sais-tu que tu n'as pas les mêmes chances d'avoir l'oreille absolue selon ta région d'origine dans le monde ?

Les statistiques montrent ainsi que moins de 10% des musiciens occidentaux ont l'oreille absolue et seulement 1% de la population générale.

À l'inverse, une étude menée aux États-Unis montre que presque la moitié des étudiants en musique venant de l'Asie de l'Est ont l'oreille absolue.

Les chiffres varient selon les pays car des langues dites tonales comme le thaï, le mandarin ou le vietnamien utilisent différents tons et hauteurs de sons ce qui sensibiliserait dès le plus jeune âge l'oreille.

Mais le Coréen et le Japonais ne sont pas des langues à tons, alors que les chiffres dans ces pays sont élevés.

Un facteur génétique dans la formation du cerveau serait aussi présent d'après certains scientifiques.

Tu te demandes ici : "mais s'il y a un facteur génétique et que je ne l'ai pas, je ne l'aurai jamais ?".

C'est un peu plus compliqué que ça.

Laisse-moi t'expliquer.

L'oreille absolue est-elle innée ou acquise ?

Il est difficile de savoir si l'oreille absolue est innée ou acquise.

Des études menées sur des personnes ayant développé cette compétence ont montré qu'elle serait issue de l'action de plusieurs gènes.

On a également pu observer une même variante de gêne entre les personnes présentant l'oreille absolue et les personnes synesthètes (les personnes qui associent un ou plusieurs sens comme des chiffres avec des couleurs précises par exemple).

L'oreille absolue résulterait donc, comme la synesthésie, d'une connexion neuronale existante chez ces personnes et qui est absente chez la majorité de la population.

Mais on ne peut pas affirmer avec certitude que l'oreille absolue soit héréditaire.

Elle semble en effet résulter de l'action de plusieurs gènes dont la transmission n'obéit pas à des lois simples.

Il a également été constaté que l'oreille absolue est fortement répandue parmi la population autiste.

Elle se développe donc sans lien apparent avec le développement cognitif et affectif des individus.

Pour d'autres, il y aurait également une part d'acquis dans l'oreille absolue.

Une étude de l'université de Californie en 1998 a observé qu'un environnement musical fort dès l'enfance et une sensibilisation tôt à la musique favorisaient le développement de l'oreille absolue.

Des études montrent que 40% des musiciens ayant débuté la musique avant 4 ans ont l’oreille absolue alors que seulement 3% pour ceux qui ont débuté avant 9 ans.

L'oreille absolue chez les bébés et enfants

Des différences dans la formation du cerveau permettraient de favoriser le développement de l'oreille absolue.

Il semblerait que l'âge critique pour acquérir cette compétence se trouve vers 6 ans.

Un enfant de 5-6 ans qui a été sensibilisé à l'écoute de notes de musique ou qui a eu une formation musicale pendant 4 à 6 semaines est capable de donner le nom de la note qui lui est diffusée.

Faire grandir un enfant dans un environnement musical stimulant favoriserait donc l'obtention de l'oreille absolue.

Mais apprendre les notes de musique à votre enfant tôt ne lui fera pas acquérir automatiquement l'oreille absolue.

Beaucoup de musiciens (et tu en fais peut-être partie) ont commencé à apprendre très jeunes la musique et le solfège mais ne la développent pas.

Que votre enfant acquière l'oreille absolue ou non, cela ne change en rien sa capacité à devenir un bon musicien.

On ne peut donc pour le moment pas affirmer avec une certitude totale s'il s'agit d'inné, d'acquis ou d'un mélange des deux.

Qu'elle soit innée ou acquise, il existe des exercices pour se rapprocher des capacités d'une oreille absolue.

Comment avoir l'oreille absolue ?

Comment savoir si on a l'oreille absolue ?

On peut avoir l'oreille absolue sans en avoir conscience.

Il arrive que des personnes se rendent compte de leur talent une fois qu'elles apprennent les notes de musique.

Pour comprendre qu'on a l'oreille absolue, il faut en effet être capable de nommer ce qu'on entend.

En revanche, pas besoin de savoir lire les notes sur une partition.

Si tu veux te tester pour voir si tu as l'oreille absolue, il existe des tests sur internet.

Ils consistent souvent à te faire écouter plusieurs notes et te demander de les nommer.

Si tu les nommes naturellement, alors tu as sûrement l'oreille absolue !

Retrouve plusieurs tests ici, ou .

Tu l'as ? Super, on est contents pour toi !

Tu ne l'as pas ? Ce n'est pas grave. Essaye nos exercices pour la développer !

D'après les recherches, il reste difficile à l'âge adulte de développer son oreille absolue.

Tu peux cependant t'en rapprocher le plus possible en travaillant plusieurs points :

  • ta mémoire
  • ta logique
  • tes connaissances en musique

 

Célébrités ayant l'oreille absolue

Tu as sûrement en tête des noms de personnalités qui ont l'oreille absolue.

Je t'en ai dressé une liste non exhaustive :

Chanteurs

  • Mickael Jackson
  • Franck Sinatra
  • Mariah Carrey

Guitaristes

  • Jimi Hendrix
  • Steve Vai
  • Ritchie Blackmore
  • Eric clapton
  • Yngwie Malmsteen
  • Danny Gatton
  • Eric Johnson
  • Tony MacAlpine
  • Andrés Segovia
  • Ximo Tebar

Musiciens classiques

  • Mozart : à l'âge de 14 ans, il se fait remarquer en retranscrivant de mémoire l'intégralité du Miserere d'Allegri après l'avoir entendu une fois en Italie. Cette partition était à l'époque bien gardée par le Vatican, qui refusait qu'elle soit reproduite en dehors de celui-ci. Il a ici combiné une excellente mémoire auditive avec son oreille absolue.
  • Bach
  • Beethoven
  • Franz Liszt
  • Chopin

Finalement, l'oreille absolue n'est pas du tout indispensable pour être un excellent musicien.

Beaucoup d'artistes connus n'ont pas cette capacité et cela n'empêche pas leur succès.

Le plus important dans ce cas est d'avoir l'oreille relative, car celle-ci permet d'identifier une note par rapport à une autre.

Elle permet donc de transposer des morceaux complets juste à l'oreille.

Retiens donc qu'avoir l'oreille absolue ne rend pas meilleur musicien.

Si tu as l'oreille absolue, c'est très bien pour toi mais si tu ne l'as pas, ne t'inquiète pas.

Ce qui est plus important pour devenir meilleur, c'est de travailler son oreille relative et son instrument !

Si tu as pensé à d'autres célébrités qui ont l'oreille absolue, que tu connais des gens dans ton entourage qui l'ont, ou si tu as simplement des question, n'hésite pas à nous laisser un commentaire juste en dessous :-)

Pourquoi tout le monde parle de l’oreille absolue comme d’un Graal ?

L’oreille absolue est une capacité qui permet de reconnaître instantanément une note.

On raconte en particulier, l’histoire de Mozart qui, quand il était jeune, était capable d’écouter une symphonie et de s’en souvenir à la note près, une fois celle-ci terminée.

Pour lui, c’était comme retenir un discours et se souvenir de chaque mot.

Avoue que si tu entendais les notes de la même façon que tu entends les mots, cela serait plus facile pour apprendre la guitare.

En effet, tu saurais directement si le « mot » que tu es en train de jouer est le « mot » que tu as entendu.

Autrement dit, dès que tu entendrais une note, tu serais capable de dire si c’est un Do, un Ré, un Mi bémol ou un Fa dièse.

Guitaristes oreille absolue

Comment avoir une oreille absolue ?

Si l’on suppose que l’oreille absolue est acquise, il existe plusieurs méthodes pour la travailler.

Ces méthodes sont basées principalement sur :

  • L’écoute de notes, d’accords, de gammes, …
  • La répétition / l’entrainement
  • La mémorisation des notes
  • Le chant
  • L’association des sons avec des mélodies / des couleurs / des émotions

Personnellement, je n’ai pas l’oreille absolue et je ne peux pas juger de l’efficacité de ces méthodes.

Si tu veux te lancer dans ce projet : développer ton oreille absolue, ton témoignage nous intéresse et je suis prêt à le publier à la suite de cet article si tu me l’envoie !

Comment avoir une bonne oreille ?

L’oreille interne

Oreille musicale

Une très faible proportion de gens sont capables d’identifier les notes avec précision.

Ce don, c’est ce qu’on nomme l’oreille absolue.

Pour tous les autres mortels de ce monde qui, comme moi, ne sont pas nés avec cette faculté incroyable de reconnaitre les notes, il nous est INDISPENSABLE de travailler notre oreille interne de façon à se créer nos propres repères auditifs.

Voici donc quelques conseils pour avoir une oreille aiguisée et attentive aux détails les plus minutieux de la musique.

Mieux écouter pour développer son oreille musicale

Dans notre vie moderne, la musique est omniprésente.

Profite de ce fait pour porter attention à la musique que tu perçois tout au long de la journée !

  • Fais des liens entre différentes chansons selon ta perception
  • Porte attention aux différentes sonorités et aux contrastes dans les différentes scènes des films que tu vois au cinéma ou à la maison.
  • Essaye de te concentrer sur un seul instrument à la fois quand tu écoutes de la musique ou encore quand tu vas à un concert. Isolés d’un ensemble, les sons provenant d’un instrument en particulier est la base de la reconnaissance auditive.
  • Tente de te rappeler de la structure de la chanson que tu viens d’entendre (ex : intro avec seulement la batterie, couplet, refrain, couplet avec des chœurs cette fois, refrain, solo de guitare, refrain avec la chanteuse que se met à crier comme une folle)
  • Surtout, ouvre tes oreilles et ton esprit à de nouvelles musiques, de nouveaux styles, de nouveaux instruments, de nouvelles sonorités. Ton oreille interne est un peu comme la mémoire de tout ce que tu as entendu dans ta vie. Nourris-là donc sans relâche.
  • Écoute la musique dans ta tête quand tu es seul chez toi ou quand tu es sur le point de t’endormir.

Reproduire ce que tu entends pour développer ton oreille musicale

oreille

Évidemment, le meilleur moyen de savoir si tu perçois correctement un son est d’essayer de le chanter.

N’oublie pas que les meilleurs musiciens étaient nuls avant d’être bons alors ne te décourage jamais !

Passe à l’acte, écoute les chansons que tu aimes bien et tente de fredonner la mélodie de la partie vocale ou d’un des instruments.

Ne t'égare pas dans des choses trop complexes au début.

Tu peux même jouer quelques notes sur ton instrument en essayant de les chanter le plus rapidement.

Essaye, de mémoire, de retrouver les premières notes d’une mélodie qui t'es familière.

Ou lis notre super article qui te donne plein de conseils pour jouer et chanter en même temps ! :)

Apprendre des mélodies pour développer son oreille musicale

Les chansons pour enfants ou les comptines, même si cela peut paraître bête, sont parfaites pour débuter dans ce genre d’exercice.

Profites-en aussi, quand tu rencontres des musiciens, pour leur demander de te montrer une mélodie qu’ils aiment particulièrement jouer.

Apprendre une ligne mélodique de quelqu’un d’autre est toujours un cadeau pour notre oreille.

Improviser pour développer son oreille musicale

oreille interne

L’improvisation, c’est la création instantanée d’une idée musicale.

La seule limite est la limite de ton imagination.

Ton oreille devient le chef d’orchestre qui manœuvre tes doigts sur ton manche.

Dans cet univers, il n’y a que des possibilités et absolument aucune fausse note.

Tu peux lire ici notre article qui te donne pleins de conseils pour apprendre à improviser !

L'oreille musicale de Mozart

À l’âge de 3 ans, Mozart découvrait déjà par lui-même les possibilités infinies de la musique sur son piano parce que sa soeur lui disait de «trouver les notes qui s’aiment».

Ce n’est pas un hasard s’il a composé des mélodies originales que tu entends à la télévision encore de nos jours.

Il a sans doute passé de nombreuses heures à simplement ESSAYER DES TRUCS.

En te fiant à ton instinct, essaye de trouver un enchainement de quelques notes qui te touchent ou encore un nouveau rythme sur les accords d’une pièce que tu connais déjà.

N’oublie pas que plus vite tu t'y mettras, plus vite tu deviendras un maître de l’art de l’improvisation.

Exercices pour travailler l'oreille absolue

Travailler l'oreille absolue n'est pas facile mais il est possible de s'exercer pour se renforcer.

Exercice 1 : Retranscrire des morceaux à l'aide d'un instrument que tu maîtrises

Pour cet exercice, il faut rejouer un morceau de musique sur un instrument.

  • Arrête-toi sur chaque note du morceau, essaye de la retenir et de la retrouver sur ton instrument.
  • Procède petit à petit.
  • Répète cet exercice régulièrement. Tu verras que tes notes viendront beaucoup plus naturellement à force d'en refaire.
  • Tu auras de moins en moins besoin de ton instrument de musique pour retrouver les notes.

Finalement, tu arriveras à retranscrire sans ton instrument.

Exercice 2 : Apprendre à discerner les intervalles

Cet exercice fait appel à tes connaissances en musique.

  • À force d'écoute et de mémorisation, apprends à reconnaître les différents types d'intervalles (distances entre deux notes).
  • Cela va t'aider à travailler l'oreille absolue : si tu connais une note et que tu reconnais l'intervalle, alors tu pourras en déduire la note suivante.

Par exemple, quand votre première note est un "do" et que vous reconnaissez un intervalle de tierce majeur, alors votre deuxième note sera un "mi".

Exercice 3 : Apprendre une note de référence

Avant un concert, on accorde les instruments en "donnant le La".

Je vais te faire travailler sur le même principe.

  • Retiens une première note. Par exemple le "La".
  • À l'écoute d'autres notes, essaye de les situer par rapport à ce "La" de référence. Pour cela, demande-toi si elles sont plus graves ou plus aiguës que la référence.

Après plusieurs écoutes, tu arriveras à nommer les notes les unes par rapport aux autres.

Finalement, à force d'avoir entendu ces notes, tu parviendras à dire naturellement de quelle note il s'agit, sans celle de référence.

Exercice 4 : Associer chaque note à une image

  • Pour cet exercice, associe chaque note à une image qu'elle te renvoie.
  • Si une note te rappelle quelque chose de vibrant, associe-la mentalement à une image vibrante.

Pour travailler cet exercice, il faut s'appliquer à visualiser et ressentir ce que chaque note t'évoque.

Répétition et concentration sont les clés de cet exercice !

A force de persévérance, tu arriveras plus facilement à distinguer les notes grâce à leurs associations.

Trois conseils pour développer son oreille musicale

Une fois que tu t'es entrainé(e) à écouter, répéter, reproduire, tu peux encore développer ton oreille musicale grâce à ces quelques astuces.

Ressentir les notes

En attribuant aux notes d’autres qualités, ton oreille pourra développer une mémoire musicale créative.

Les musiciens parlent d’une « écoute colorée ».

Elle consiste à associer une note à une couleur, une image, une sensation, un sentiment…

Cette méthode te permettra sûrement d'identifier les notes plus facilement, mais elle demande une pratique très régulière pour être efficace.

Il faut vraiment se concentrer pour observer ce qu’une note évoque dans son esprit.

Par exemple, si le « do » représente pour toi la mélancolie, cette sensation apparaîtra à chaque fois que tu entendras un « do » et tu associeras ensuite directement cette sensation à cette note.

À force d’écoute et de persévérance et si cette pratique te plait, tu réussiras à retenir les notes rapidement de cette manière.

Associer chaque note à un autre son

Un bon moyen mémotechnique d’identifier chacune des 12 notes est de les associer à d’autres sons, qu’ils soient musicaux ou non.

Par exemple, tu peux identifier un « mi » au bruit des mouettes, un « fa » au bruit d’une cornemuse, etc…

Cela permet de construire une représentation musicale dans ton esprit.

Tu peux aussi associer une note à un morceau.

Pour identifier le « ré », tu prends une de vos chansons préférées dont la première note est un « ré » et tu le garde en mémoire.

Dès que tu entendras un « ré » par la suite, tu auras mémorisé qu’il s’agit de la première note de votre tube préféré.

Et ainsi, tu sauras automatiquement reconnaitre les « ré ».

Tu l'auras compris : associer le nom des notes de musique à un autre élément est un bon moyen d’entretenir sa mémoire musicale.

Improviser

Et si ton oreille devenait ton propre chef d’orchestre ?

Laisse-toi guider par ton imagination, explore ta musicalité, et observe ce qui se passe.

La reproduction est une étape obligatoire pour travailler ton oreille, mais l’improvisation te permettra réellement de développer ton sens de la musique.

C’est une façon d’exploiter ta créativité car tu n’as pas de limite et tu peux juger seul ton résultat.

N’oublies pas que le plus important pour avoir l’oreille musicale est de s’entrainer.

Si tu veux aller plus loin, tu peux t'inscrire à ces cours gratuits pour développer son oreille.

Alors ouvre grand les oreilles : entende, écoute, répète, joue, chante, et recommence !

Edouard de MyGuitare

Je suis Edouard, le fondateur de MyGuitare. Passionné d'apprentissage et de pédagogie, je me suis donné la mission d'aider tous les adultes qui le souhaitent à débuter la guitare en évitant les pièges et les erreurs des premiers pas.

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

L'Oreille Musicale du Guitariste

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

La méthode ultime pour transcrire les chansons et les mélodies sans tablature ni partition. Un des savoir les plus importants pour un musicien !

Développer son oreille musicale

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

L’objectif de ce cours d'intro est de te donner la méthode pour t’entraîner à retranscrire des mélodies et tes chansons préférées à l’oreille.

La Théorie dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Pour maîtriser facilement le solfège et savoir l'appliquer au quotidien à sa guitare pour plus de liberté.