SUPER GUIDE

Les intervalles

Partager :
Download this Guide

Définition des intervalles

Les intervalles sont le nom que l’on donne aux “distances” entre les notes.

Ces “distances” se mesurent en nombre de demi-tons.

Il existe pour certains intervalles parfois deux ou même trois appellations différentes.

Je te les donnerai dans cet article afin que tu ne sois pas surpris de rencontrer éventuellement d’autres appellations. 

Dans tous les cas, ces variantes de vocabulaire restent logiques et ne nuisent ni à la compréhension, ni à l’effort de mémoire pour les retenir.

À quoi servent les intervalles ?

1. L'harmonie

La première utilité de connaître les intervalles concerne l’harmonie, c'est-à-dire la compréhension de la composition des accords.

Cela sert à comprendre la nature des accords (accord Majeur, accord mineur, accord diminué, accord min 7, accord Maj7, accord 7è de dominante, etc…)

2. Transposer une gamme

La seconde utilité sera de pouvoir te permettre de transposer une gamme dans la tonalité que tu veux en étant certain de ne pas faire d’erreur.

En effet, en appliquant les intervalles à une nouvelle note donnée comme tonique (note de référence, note plancher), tu pourras retrouver et construire par toi-même la gamme de ton choix dans la tonalité de ton choix

3. L'improvisation

Encore une utilité, si tu es intéressé par l’improvisation à la guitare : tu pourras savoir quelle gamme tu peux jouer sur tel accord ou telle tonalité.

Ou encore, la connaissance des intervalles te permettra de comprendre et d’apprendre les 7 modes.

Apprendre la liste des intervalles

Pour te donner la liste ordonnée de tous les intervalles, je vais utiliser la gamme de Do Majeur. 

Apprendre les intervalles de la gamme de Do Majeur

C’est la gamme la plus simple pour comprendre les notions d’harmonie car elle ne comporte pas d’altération (pas de dièse ni de bémol dans cette gamme, toutes les notes sont naturelles).

Tu dois certainement déjà connaître les 7 notes de la gamme de Do :

7 notes gamme do guitare


Si cette vision est simplissime elle est très utile pour retenir aisément le nom des intervalles de chaque note par rapport à notre note de référence, la note “Do”, que l’on appelle dans ce cas la Tonique (souvent symbolisée comme ici par la lettre “T”).

Les appellations de cette suite d’intervalles par rapport à la Tonique sont très logiques :

  • 2 = la Seconde (de Do)                                                        
  • 3 = la Tierce (de Do)                                                            
  • 4 = la Quarte (de Do)
  • 5 = la Quinte (de Do)
  • 6 = la Sixte (de DO)          
  • 7 = la Septième (de Do)                              

Cette base est fondamentale pour comprendre la suite.

Nous connaissons tous depuis le plus jeune âge, ces sept noms de notes, mais sais-tu qu’il existe en tout, dans l’absolu, 12 notes différentes ?

Tu peux lire notre article à ce sujet ici.


Remarque

Ces douze notes correspondent par exemple aux douze premières cases du manche de la guitare, ce qui constitue un intervalle d’octave entre le Mi grave et le Mi plus aigu de la douzième case)  


Pour pouvoir expliquer tous les intervalles existants, il faut prendre en compte aussi les demi-tons (touches noires sur un piano).

Si j’ajoute les dièses existants entre les notes de la gamme de Do Majeur, je trouve 12 notes, ou plus précisément, une suite de 12 demis-tons.

La Gamme chromatique de Do

Gamme chromatique (de demis-tons en demis-tons) à partir de Do :


gamme chromatique do guitare


On trouve ainsi dans l’ordre par rapport à la note de référence Do (la Tonique) :

  • Do# = 2b = la Seconde bémole ou Seconde mineure
  • Ré    = 2 = la Seconde Majeure
  • Ré# = 3b =  la Tierce mineure
  • Mi    = 3  =  la Tierce Majeure
  • Fa    = 4  =  la Quarte ou Quarte juste
  • Fa# = 4# =  la Quarte augmentée ou la Quinte bémole ou Quinte diminuée (ou Blue note) 
  • Sol  =  5   =  la Quinte ou Quinte juste
  • Sol# = 5  =  la Quinte augmentée ou Sixte mineure
  • La    = 6   =  la Sixte
  • La# = 7b =  la Septième mineure
  • Si    = 7  =  la Septième Majeure
  • Do  = 8  =  l’Octave (qui est la même note que la Tonique, à l’étage supérieur)


Ne te laisse surtout pas décourager par ces multiples appellations.

Il faut bien différencier les tierces (Majeures ou mineures), les quartes et les quintes (augmentées ou diminuées) etc..

Retiens surtout ceci

M (Majeur) est toujours plus “grand” (plus aigu) que m (mineur) concernant les tierces, les sixtes et les septièmes, comme “augmenté” est plus “grand” (aigu) que l’intervalle “normal”, comme “diminué” est toujours plus “petit” (moins aigu) que l’intervalle “normal”, concernant les quartes et les quintes.


Remarque importante

On constate qu’il y a presque toujours un dièse entre les notes, SAUF entre Mi et FA et entre Si et DO.

Ces deux exceptions portent le nombre total de notes existantes, à 12 au lieu de 14, si les 7 notes avaient été espacées d’un ton. 

Retiens bien ceci

Mi dièse et Fa bémol n’existent pas, tout comme Si dièse ou Do bémol.

Voici pour l’observation des intervalles sur une seule octave.


Tu l’auras compris, les octaves se suivent comme des étages composés de nos 12 demi-tons, de façon montante ou descendante, on retrouve cette suite de notes toujours dans le même ordre et cela sur tous les instruments.

C’est notre système tonal.

Montée de toutes les notes dans l’ordre à partir de Do en utilisant le dièse pour augmenter les notes d’un demi-ton :

Do Do# Ré Ré# Mi Fa Sol Sol# La La# Si Do Do# Ré Ré# Mi Fa Fa# Sol Sol# La La#Si Do Do# etc…

On peut aussi descendre toutes les notes sur plusieurs octaves en les abaissant à chaque fois d’un demi-ton en utilisant le “b” (bémol) :

Do Si Sib La Lab Sol Solb Fa Mi Mib Ré Réb Do Si Sib La Lab Sol Solb Fa Mi Mib Ré Réb Do etc…


Il existe aussi des noms pour appeler certains intervalles lorsqu’ils dépassent une octave, comme la Neuvième, la Onzième ou la Treizième, par contre on ne parle pas de “Dixième” ou de “Douzième”, ni de “Quatorzième” ils restent des tierces, des quintes et des septièmes.

     

Apprendre les intervalles de la gamme de Do Majeur à l’Octave Supérieur


intervalle gamme do majeur octave supérieur


Il est bon de retenir ces diverses appellations d’intervalles.

C’est encore plus utile de comprendre la logique des appellations.

Petit à petit, il est très formateur pour l’oreille musicale de commencer à écouter certains intervalles pour tenter de les reconnaître ensuite à l’oreille. 

(Tu peux à ce propos suivre notre cours gratuit sur l'Oreille Musicale ici ou bien notre cours complet pour développer son oreille là !)

Lorsque l’on acquiert cette aptitude de reconnaissance des intervalles à l’oreille, c’est une grande aide pour la suite : retrouver rapidement des mélodies voire des accords sur la guitare, entre autres avantages, comme deviner tout de suite si un accord est mineur ou majeur ou autre.

N’hésite pas de temps en temps à t’entraîner sur des petits jeux de hear training, c’est très sympa pour faire progresser ton oreille.

Vision mathématique des intervalles

On pourrait tout à fait établir les “distances” (en nombre de demis-tons) entre chaque intervalle, mais il est plus utile de connaître déjà la “distance” entre tous les intervalles par rapport à la tonique (T).

distance intervalles guitate


Conclusion

Voila pour cette présentation théorique des intervalles. 


Il est important d’avoir intégré ces bases qui sont finalement les bases de l’harmonie.

Il sera très intéressant ensuite de découvrir ces intervalles sur une guitare, de les écouter et aussi de les visualiser. 

Même si pour l’instant tu ne te sens pas encore trop “branché harmonie”, tu verras que c’est passionnant et bientôt tu pourras traduire même les pires noms d’accords.

Jérôme de MyGuitare

Jérôme nous accompagne pour partager son expérience, ses découvertes et te donner les feedbacks dont tu as besoin.

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

Apprendre l'organisation et les notes du manche de guitare

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

10 jours pour connaître le manche de sa guitare sur le bout des doigts

La Théorie dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Pour maîtriser facilement le solfège et savoir l'appliquer au quotidien à sa guitare pour plus de liberté.

L'Improvisation dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Intermédiaire

La méthode ultime pour apprendre à improviser et à t'exprimer librement à la guitare en maîtrisant toute la gamme pentatonique.