Materiel

Customiser sa guitare en changeant ses micros

Partager cet article
Download this Guide

Les micros sont essentiels pour capter le son des cordes sur une guitare électrique. De ce fait, ils jouent un rôle crucial sur le son produit par la guitare.

Comment fonctionne un micro de guitare

Un micro de guitare électrique est conçu avec de petits aimants situés sous chacune des cordes.

Le micro est entouré de fil de cuivre, produisant ainsi un champ électromagnétique qui va capter la vibration de la corde. Lorsque les cordes vibrent et donc bougent à l’intérieur du champ magnétique créé, cela produit du courant électrique de faible intensité de la même fréquence que la vibration de la corde.

Le signal ainsi produit va passer par des potentiomètres de contrôle du volume (et parfois de la tonalité selon le type de guitare).

Il est ensuite conduit vers la prise jack qui lui permettra de transiter jusqu’à un ampli via un câble de type jack. C’est l’ampli qui transformera ensuite l’onde électrique reçue en onde acoustique.

Tu comprends mieux maintenant pourquoi l’exposition à des interférences électromagnétiques peut venir perturber le signal. C'est ce qui produit toutes sortes de bruits parasites.

Il est possible d’isoler l’électronique en mettant en place une fine feuille de cuivre autour du compartiment où se trouvent les branchements. On forme ainsi une cage de Faraday. Mais d’autres solutions existent et il faut souligner que la plupart des bruits parasites viennent généralement des micros eux-mêmes, notamment les micros simple bobinages.

Dans cette vidéo je t'explique quelles sont les différences entre les micros, mais aussi lesquels sont les plus adaptés au son que tu recherches et au style de musique que tu joues :

Les aimants

Le type d’aimant utilisé aura un impact sur :

  • le sustain
  • le niveau de sortie (puissance)
  • la sonorité
  • les bruits de fond

Le niveau de sortie d’un micro dépend de plusieurs paramètres dont, en grande partie, la force magnétique de l’aimant. Celle-ci se mesure en gauss et varie en fonction du type d’aimant et de sa taille.

Un aimant puissant offrira un bon niveau de sortie mais moins de sustain car il limitera la durée de vibration de la corde du fait de l’attirance de la corde vers l’aimant. Cela aura un impact sur le son produit. Il faudra donc trouver le juste milieu pour faire le bon choix.

Alnico

L’alnico est un alliage d’aluminium, de nickel et de cobalt. D’où son nom !

Il existe différents types d’aimants alnico. Le champ magnétique des aimants n’a cessé d’augmenter au fil des années, de l’Alnico II jusqu’au 9 maintenant. Les plus répandus sont l’Alnico II et l’Alnico V

Le son de l’Alnico II est chaleureux et vintage, avec un léger accent sur les médiums, d’où sa popularité parmi les guitaristes jazz et les guitaristes à la recherche d’un beau son clean

L’Alnico II est composé de 10% d’Aluminium, 19%, de Nickel, 13% de Cobalt et 3% de cuivre, le reste étant du fer.

Les micros équipés d’aimants Alnico II disposent d’une puissance modérée avec des mediums très présents, des aigus en retrait et un bon sustain. Cela en fait un choix parfait pour des rythmiques blues/rock vintage à souhait.

Il était très fréquent sur les premiers micros Humbucker. Il n’était en revanche pas utilisé sur les simples bobinages Fender, bien qu’on puisse aujourd’hui faire des micros Strat ou Telecaster avec de l’Alnico II.

Les micros signature Slash ou les PAF Antiquity par exemple, sont équipés de cet aimant. 

L’Alnico V offre un son plus puissant par rapport à celui de l’Alnico II. Ce type d’aimant est très demandé par les amateurs de rock et de métal.

C’est en fait le type d’aimant le plus utilisé dans la fabrication de micros de guitare électrique. Il dispose d’une force magnétique conséquente, de basses et d’aigus bien présents, des médiums creusés et d’une très bonne définition. 

Son principal avantage est qu’il conserve sa clarté en high gain. De plus, le caractère naturel de la guitare est bien mis en valeur en son clean.

Le sustain est légèrement en retrait du fait de sa force magnétique importante. Enfin, il est aussi à l’aise dans des registres vintage que moderne, tout dépendra de l’ampli dans lequel on le branchera. Il est utilisé dans la plupart des doubles bobinages modernes ou Hot Vintage

L’Alnico IV était presque inexistant dans les années 70 alors qu’il porte en lui l’ADN du son Classic rock et Hard rock de cette période. Il est composé de 7% d’Aluminium, 14% de Nickel, 24% de Cobalt et 3% de Cuivre.

Il s’est répandu plus récemment et est utilisé essentiellement pour les micros Humbuckers. Il apporte un niveau de sortie plus conséquent que l’Alnico II ainsi que plus de brillance et une meilleure définition. Il se situe à mi-chemin entre l’Alnico II et l’Alnico V. Il est parfait pour le Classic Rock, le Blues, le Hard rock voir le Métal. Il supporte très facilement les grosses distorsions dans un registre plutôt Old School et devient très bluesy dès que l’on baisse le volume de la guitare.

Céramique

Les aimants céramiques se composent de ferrite (oxyde de fer). Leur champ électromagnétique est plus fort que celui des aimants Alnico. De ce fait, leur son est plus puissant et avec plus d’aigus.

Puisque les aimants céramiques sont moins chers à fabriquer que les modèles Alnico, ils sont souvent montés sur des instruments relativement abordables. Cela ne veut cependant pas dire qu’ils sont de mauvaise qualité, car ils offrent un caractère clairement distinct de celui des aimants Alnico.

Les aimants céramiques sont plus puissants que les Alnico V. Ils ne perdent pas en clarté, d’où leur popularité parmi les guitaristes de Métal. Ils sont pourtant moins adaptés à un son clean : à cause de la compression naturelle, notre instrument va perdre un peu de son son organique.

L’aimant céramique délivre des basses très présentes, des médiums très creusés et des aigus perçants, voire agressifs. Les amateurs de Métal extrême apprécieront les aimants céramiques C8 qui offrent des sons clairs glaçants parfaits pour la grosse distorsion

La bobine de cuivre

La bobine de cuivre entourant le micro a également un rôle important, plus il y a de cuivre entourant le micro (plus la bobine est longue, plus le fil est épais et plus il y a de spires), plus le niveau de sortie sera puissant et génèrera moins de bruit de fond.

En revanche, peu de cuivre produira un son moins puissant certes, mais offrira plus de dynamique et de clarté dans le son, plus de présence dans les aigus. Le son sera plus précis, mais aussi plus sensible aux bruits de fond

Les 2 types de micros les plus courants

Nous allons nous concentrer sur les 2 types de micros les plus courants sur guitare électrique : les micros simple bobinage et les micros double bobinage.

Les micros simple bobinage (Simple Coil)

C’est le type de micros que l’on retrouve majoritairement sur les guitares de type Stratocaster et Telecaster. Ils ont d’ailleurs été popularisés par la marque Fender et se trouvent maintenant sur beaucoup de guitares de ce type.

Le micro Strat est constitué de 6 aimants cylindriques.

Voici par exemple le micro simple bobinage Seymour Duncan STK-S7 Black (position manche, milieu ou chevalet) : 

Seymour Duncan STK-S7 Black

Un son authentique avec un soupçon de chaleur, de sustain et de douceur.

On trouve aussi le célèbre micro P-90 inventé par Gibson en 1946. C'est un micro simple bobinage avec une conception un peu différente des modèles de Fender et également plus large.

Il s'agit du micro ayant équipé tous les modèles de Gibson après la guerre (y compris les Les Paul). Ces micros furent ensuite progressivement remplacés par des micros Humbuckers. Le P-90, dont le nom commercial est Laid Back dans les années 70 est essentiellement proposé sur des rééditions comme en 1972 avec la 58 Reissue.

Le fait que le P-90 soit un micro à bobinage simple lui confère un son un peu plus clair et transparent que celui des Humbuckers, même s'il n'est pas aussi brillant que celui d'un micro de Stratocaster, en raison de la largeur plus importante de son champ magnétique.

Le P-90 est aussi un micro particulièrement dynamique très sensible au toucher du guitariste. Une bonne présence des fréquences moyennes le rend populaire parmi les groupes de Rock progressif et de Rock psychédélique. Le P-90, en tant que simple bobinage, est sensible aux perturbations électromagnétiques environnantes. Il est notamment susceptible de capter le bruit parasite du 50/60 Hz du secteur. Certains fabricants ont commercialisé des modèles réduisant ce phénomène comme Seymour Duncan ou encore DiMarzio.

George Harrison utilisait un micro P-90 sur sa guitare Epiphone ou encore Neil Young sur sa Les Paul, mais aussi Santana sur ses premiers albums et même Tony Lommi sur sa Gibson SG Special de 1965 sur les premiers albums de Black Sabbath.

Voici une paire de micros P-90 du fabricant Seymour Duncan dont les avis parlent d’eux-mêmes (1x pour position chevalet et 1x pour position manche) : 

P90

Ce qu'il faut retenir :

Les micros à simple bobinage ont un son brillant, bien défini, et une excellente attaque.

Ces micros sont donc particulièrement adaptés aux sons clairs et crunchs, mais ils peuvent bien sûr aussi être utilisés avec de la distorsion.

Leur inconvénient majeur est qu'ils sont très sensibles aux interférences.

Les micros double bobinage (Humbucker)

Le Humbucker dispose de deux bobines avec 5000 spires environs par bobine. Il s’agit en fait de 2 micros simples montés en série avec leur polarité inversée.

Ce type de micro a été conçu par Gibson en 1955 pour régler le problème de bruit de fond et d'interférence que connaissent les micros simples bobinage. 

2 bobines sont montées en série en opposition de phase : l’un des aimants a son pôle tourné vers le haut et pour l’autre aimant, c’est l’autre pôle qui est tourné vers le haut. Le bruit de fond de chaque bobine est alors annulé par l’autre !

De plus, les niveaux de sortie des 2 bobines vont s’additionner, ce qui produira un volume plus élevé. Ils sont donc plus puissants et leur son n’est pas impacté par des parasites.

Avec ce type de micro on obtient un son plus gras, épais et chaud avec des médiums plus présents et des aigus atténués, ce qui est très apprécié des guitaristes jazz, tandis que leur puissance est tout à fait appropriée pour des sons avec beaucoup de distorsion comme le Métal.

Exemple d'un micro double bobinage : le Seymour Duncan SH-JB Hot Rodded Humbucker (1x pour position manche, 1x pour position chevalet) :

Seymour Duncan SH-JB Hot Rodded Humbucker

Une référence absolue pour les amateurs de rock ou métal des années 80.

Pour les amoureux du Blues et du Rock : le Seymour Duncan SH-4BK (position chevalet) : 

Seymour Duncan SH-4BK

Ce micro est d'après moi le plus polyvalent et une valeur sûre ! Il apportera un son puissant tout en restant bien défini.

Si ta guitare est équipée d'un vibrato flottant de type Floyd Rose, il faudra plutôt t'orienter vers le modèle Trembucker (TB4) à la place du SH4. Parfait pour le Hard Rock !

Puissants et encore plus agressifs, les Seymour Duncan SH-6 Set Distortion Mayhem :

Seymour Duncan SH-6 Set Distortion Mayhem

En position manche, ce micro fait ressortir les accords en mode saturé de manière précise. Un petit brin d’acidité, agréable en son saturé et apportant une petite légèreté en son clair. 

Et pour de la douceur dans les aigus, le Seymour Duncan SH-11B4C BLK (position chevalet) : 

Seymour Duncan SH-11B4C BLK

Micros neutres et polyvalents, puissants et chauds en son clair.

Il existe aujourd’hui des micros double bobinage avec la forme de micros simple bobinage. De cette façon, il est tout à fait possible de customiser sa guitare qui ne disposerait que de 3 micros simples à l’origine. (Voir plus bas dans cet article le paragraphe sur ce sujet)

Les micros double-bobinages disposent d’une possibilité de n’utiliser qu’une des 2 bobines à l’aide d’un sélecteur. Toutefois, cela ne remplacera jamais le rendu d’un vrai micro simple bobinage. Je te conseille malgré tout de regarder si le Humbucker est splittable avant de l’acheter de façon à ce que tu puisses l’utiliser dans différentes configurations et apprécier les différents rendus.

Les micros actifs

Le faible signal généré par le champ magnétique des micros évoqué plus haut les rendant vulnérables aux bruits parasites et peu puissants, les fabricants se sont penchés sur un autre type de micros : les micros actifs.

En amenant de la puissance de manière artificielle, cela a permis de contourner le problème de perte de sustain qu’engendrerait l’utilisation d’aimants plus puissants et c’est bien là tout l’intérêt de ce type de micros.

Il s’agit d’apporter une pré-amplification du signal à l’aide d’une pile de 9V.

La marque EMG a perfectionné ces systèmes pour arriver à devenir un leader sur le marché des micros actifs.

Micro actif EMG 81 Black (position chevalet) : 

EMG 81 Black

Pour une faible sensibilité aux larsens et une puissance de sortie élevée.

Ce type de micros offre un son propre, puissant et une définition du son précise, même avec une forte distorsion. C’est pourquoi on retrouve ce type de micros sur les guitares des guitaristes de Heavy métal entre autres.

Pourtant, leur manque de chaleur et le besoin d’une pile en font des inconvénients pouvant rebuter certains. Ce sont donc des inconvénients à prendre en compte et un choix à faire en toute connaissance de cause.

La position du micro

Qu’il s’agisse du micro placé au niveau du chevalet (bridge), ou au niveau du manche (neck), le son et la fonction ne sont pas les mêmes.

Ainsi, attention au micro lors de ton choix et donc de son placement, s’il s’agit d’un micro bridge ou d’un micro neck. Le micro central a moins d’incidence, faisant un peu l’équilibre entre les deux.

La position manche ou chevalet sera à choisir en fonction de la sensibilité. Un micro manche bénéficiera d’un débattement important des cordes et n’a donc pas besoin d’un niveau de sortie aussi fort que celui du chevalet. Le micro chevalet lui, doit être plus sensible afin de compenser le débattement plus faible des cordes à cet endroit.

Je t’invite à lire l'article sur le réglage d'une guitare si tu souhaites régler tes micros, car la hauteur des micros a également une incidence sur la puissance (niveau de sortie) et le sustain.

Les configurations courantes

  • SSS

Chevalet : Single Coil

Milieu : Single Coil

Manche : Single Coil

Cette configuration est généralement présente sur la plupart des modèles Stratocaster de base. Mais si tu souhaites être plus polyvalent et être un peu plus devant lorsque tu passes en solo, le micro simple du chevalet risque d’être insuffisant.

SSS
  • HSS

Chevalet : Humbucker

Milieu : Single Coil

Manche : Single Coil

HSS

Beaucoup de modèles Stratocasters sont configurés ainsi de façon à être polyvalents. Idéal aussi bien pour des rythmiques avec ses micros simples, que pour apporter de la présence lors de solos en passant sur le Humbucker.

  • HSH

Chevalet : Humbucker

Milieu : Single Coil

Manche : Humbucker

HSH

Cette configuration sera plutôt utilisée pour des rythmiques lourdes et puissantes et des solos vifs et tranchants tels que l’on peut le retrouver dans le Heavy métal par exemple.

  • HH

Chevalet : Humbucker

Manche : Humbucker

HH

Ce type de configuration est un peu similaire à la précédente dans le sens où l’on va retrouver de la lourdeur et de la puissance dans les graves et le côté tranchant et présent des aigus.

Cela peut-être suffisant si tu n’utilises jamais le micro central sur une guitare de type Stratocaster par exemple. 

Mais il n’était pas possible de parler de cette configuration sans parler des fameuses Gibson Les Paul, une référence pour ce type de configuration, guitare emblématique du Rock :

  • HHH

Chevalet : Humbucker

Milieu : Humbucker

Manche : Humbucker

Ce type de configuration est le moins courant.

Changer les micros

Maintenant que tu as compris comment fonctionnent les micros de guitare électrique et quel pouvait être leur impact sur le son, quelque chose d’intéressant à faire pour booster ta guitare d’entrée de gamme ou même de moyenne gamme sera de changer l’un des micros (ou plusieurs si tu le souhaites). Ne serait-ce que changer un de ses micros peut faire une vraie différence sur le son de ta guitare.

Il existe aujourd’hui de très bonnes guitares d’entrée de gamme qui peuvent tout à fait être customisées et boostées pour en faire des bêtes de course ! Et cela passe notamment par les micros. C’est également un très bon moyen de personnaliser le son de ta guitare en fonction de tes goûts.

Dans un premier temps, il faudra déterminer ce que tu souhaites faire ou ce que tu souhaites apporter au son de ta guitare.

Si tu souhaites vitaminer un peu le son de tes rythmiques crunch ou apporter un son vintage ou bluesy, tu pourras peut-être concentrer tes recherches vers un micro manche (neck) et/ou le micro chevalet (bridge).

Si tu souhaites avoir plus de présence et sortir un peu plus lorsque tu joues des solos, il te faudra changer le micro chevalet (bridge). Cela peut complètement changer le son de ta guitare et en faire quelque chose qui te plaise davantage. 

Si tu es embêté parce que tes micros sont trop sujets aux bruits et fréquences parasites, plusieurs solutions existent : faire contrôler les soudures, isoler le compartiment où se trouvent les soudures avec une fiche fine feuille de cuivre, ou encore changer les micros en prenant en compte les informations évoquées plus haut (la quantité de cuivre présente sur la bobine du micro, passer sur des micros double bobinage, etc…).

Tu aimerais changer ton micro chevalet pour un micro double bobinage mais l’emplacement creusé dans ta guitare est fait pour la taille d’un micro simple bobinage ? Une solution existe qui peut te faire retrouver le sourire : les micros double bobinage en format simple bobinage !

Voici quelques modèles à titre indicatif :

  • Micro double bobinage format simple bobinage Seymour Duncan SJBJ-1B BLK (pour position chevalet) : 
Seymour Duncan SJBJ-1B BLK

Pour sa puissance, son sustain et de belles harmoniques. Très bien équilibré, il saura trouver sa place sur une Stratocaster. Polyvalent, idéal aussi bien pour du Blues que du Hard rock.

  • Micro double bobinage format simple bobinage Seymour Duncan SL59-1B WH (position chevalet) : 

Seymour Duncan SL59-1B WH

Pour un son chaud et droit avec une bonne présence. Idéal pour du Rock ou Hard rock grâce à son rendu tout de même puissant ! La clarté de ce micro viendra tout à fait compléter les 2 micros simples d'une Stratocaster.

  • Micro double bobinage format simple bobinage DiMarzio DP184 Chopper BK (pour position manche ou chevalet) : 

DiMarzio DP184 Chopper BK

L’inverse est moins courant mais aussi possible, si tu souhaites remplacer un micro Humbucker par un micro Simple Coil, tu peux opter pour un micro P-90 qui est un micro simple bobinage de la taille d’un micro Humbucker.

Conclusion

Les micros ont chacun leur personnalité et leur signature sonore propre, cela pourra bien évidemment varier en fonction de la guitare et encore plus selon l’ampli dans lequel on la branchera.

Les micros Seymour Duncan sont les plus polyvalents. Difficile de se tromper avec ces micros qui sont une valeur sûre en la matière.

C’est cette marque que j’ai choisi d’installer sur ma guitare Ibanez pour la customiser et lui apporter le mordant qui lui manquait. La présence et la puissance des micros a tout de suite fait la différence !

Tu l'auras compris, il n’y a pas forcément de type de micro par rapport au style de musique. Cela dépend avant tout de ce que tu recherches. J'espère que les informations que je t’ai données dans cet article te serviront à te guider dans ton choix !

Maryline de MyGuitare

Maryline accompagne les MyGuitaristes dans leur parcours à la guitare en partageant nos valeurs pédagogiques, notre bienveillance et la bonne humeur générale !

NOS COURS SUR CE SUJET

Je Débute la Guitare Électrique

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Pour bien débuter

La méthode progressive et ludique pour débuter la guitare électrique, dépasser le stade débutant et te faire plaisir dès la 1ère leçon !

En savoir plus
S'inscrire

Cours de Solo Débutant

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Si tu aimes le Rock et que tu as envie de savoir jouer des solos, ce cours de guitare débutant gratuit te permettra de découvrir les bases !

Cours de Métal Débutant

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Si tu aimes le Rock et que tu as envie de savoir jouer des solos, ce cours de guitare débutant gratuit te permettra de découvrir les bases !