SUPER GUIDE

Comment travailler sa coordination, sa dextérité et sa souplesse

Partager :
Download this Guide

Lorsque l’on débute la guitare, on n'a pas encore de dextérité et de souplesse

On a du mal à placer nos doigts sur les cordes et leur indépendance n’est pas très bonne. On a du mal à les contrôler.

Cela s’améliore ensuite au fur et à mesure de notre apprentissage avec des morceaux ou certains exercices spécifiques.

Il est possible de se concentrer sur ce point en particulier pour se perfectionner et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Si tu veux être plus habile de tes mains à la guitare, cet article devrait donc pouvoir t’aider. 

Travailler sa coordination, sa dextérité et sa souplesse est quelque chose qui se travaille régulièrement. 

La technique est présente dans tous les styles, que ce soit la dextérité d’Andres Segovia avec une technique parfaite de la main droite à la guitare classique, ou encore le jeu de Zack Wylde ou de Slash.

Avoir une bonne technique, c’est d’être capable d’effectuer les bonnes choses (gestes, effets, etc…), au bon moment et d’obtenir le résultat qu’on désire.

Ne pas tenir compte de ta technique pourrait à terme limiter tes futurs progrès.

Il est donc important d’en tenir compte si tu souhaites te perfectionner à ce niveau.

Bien sûr tout dépend de tes ambitions.

Nous allons te donner des conseils pour t’aider à travailler ta technique et à l’améliorer.

améliorer dextérité guitare

La dextérité

Lorsque l’on parle de dextérité, on parle en fait de tous les mécanismes qui nous permettent de contrôler nos doigts et de jouer la note que l’on veut au moment que l’on veut.

Il va falloir entraîner notre cerveau à gérer les mouvements d’un guitariste. Une fois que nous montrons à notre cerveau comment faire, notre cerveau va créer les réflexes nerveux (nos muscles étant commandés par nos nerfs) et connexions neuronales nécessaires à ces mouvements. Cela vient par la pratique et avec les bonnes méthodes !

Plus on pratique souvent, plus ça devient facile.

C’est au début qu’il va falloir faire attention à la bonne exécution des mouvements afin de ne pas prendre des “raccourcis” ou de mauvaises habitudes qui entraîneraient des tensions ou des blocages.

Il y a plusieurs étapes pour travailler la dextérité. Si l’on prend une succession de 4 notes jouées sur une même corde par exemple, voici la marche à suivre pour la travailler.

Étape 1 : travailler uniquement le geste de la main gauche

Placer les doigts de la main gauche sur les cordes et cases voulues très lentement afin de bien contrôler le mouvement et répéter plusieurs fois le geste correct afin que le cerveau et les nerfs et muscles enregistrent le bon mouvement (la bonne trajectoire, la position de chacun des doigts, l'enchaînement des gestes pour les différents doigts, etc…). Pour l’instant on fait simplement enregistrer le geste au cerveau et à nos muscles qui guident nos mouvements, on ne se sert pas encore de la main droite à ce stade, on pose simplement les doigts de la main gauche sur la ou les cordes.

Tu peux aller voir les exercices indiqués dans la partie “coordination” et ne faire que les gestes de la main gauche sur les cordes dans un premier temps.

Étape 2 : travailler la main gauche avec un tempo

Une fois que le geste est intégré, on le met en pratique sur un tempo. Commence à un tempo lent au départ, puis augmente progressivement jusqu’à atteindre l’objectif souhaité.

Démarre progressivement sans objectif de vitesse pour le moment. En commençant à travailler avec une note par temps.

Ensuite et pour les niveaux plus avancés, travailler avec 2 notes par temps (en croches), puis 3 notes par temps (en triolets), puis avec 4 notes par temps (en double-croches), puis même avec 6 notes par temps (sextolets). 

Décompose les mouvements et conscientise ces mouvements. L’alternance des allers-retours doit être régulière au médiator. Le mieux est de s’aider d’un métronome à bas tempo, 55 c’est bien, tu peux faire plus lent selon ton niveau et tes besoins.

Ensuite vient le travail de la coordination entre la main droite et la main gauche.

La coordination

C’est maintenant que va intervenir la main droite si tu es droitier.e (celle qui tient le médiator).

Il est temps de jouer ce que la main gauche a appris. Dans un premier temps sans tempo, puis ensuite avec un tempo (lent au départ toujours) en jouant les cordes avec le médiator, tout en respectant les allers-retours. Là encore, cela fera beaucoup d’informations à enregistrer pour le cerveau et il faudra donc démarrer à un tempo assez lent, puis augmenter progressivement.

Mon conseil, si tu sens que le rendu n’est pas propre ou que les notes ne sonnent pas bien au tempo auquel tu es arrivé.e, baisse un peu le tempo et travaille encore le motif en question avant de repasser sur un tempo plus rapide un peu plus tard. 

Il est très important de rester très détendu.e pendant que tu effectues ce travail.

Travailler lentement est la clé qui te permettra de jouer plus vite par la suite ! Même si cela implique de se forcer à apprendre à jouer lentement. Je sais que certain.es d’entre vous auront envie d’accélérer, mais forcez-vous vraiment au départ à jouer lentement car c’est ce qui sera le plus bénéfique sur le long terme. Cela vous évitera de perdre du temps par la suite.

Jouer lentement te permettra :

  • de contrôler tous les mouvements que tu apprends et de créer les bonnes connexions neuronales
  • de maîtriser les tensions ce qui évitera de créer des blocages
  • de prendre conscience de tes défauts pour progresser

Pour t’aider à travailler ta coordination, voici quelques exercices en vidéos :

  • Exercice 1

Utiliser un métronome au tempo 55 et taper du pied sur ce rythme. Avec la main droite, jouer la corde de Mi grave sur la 3ème case avec le médiator sur chacun des temps avec des mouvements descendants uniquement, au bon moment et sans rater la corde. Ensuite, on va rajouter une difficulté en basculant le poids de la main de l’index à la case 3 sur l’annulaire à la case 5, attention à garder les doigts bien proches des cordes (qu’ils ne partent pas se balader trop loin entre chaque note). Jouer sur tous les temps avec le métronome en alternant la case 3 avec l’index et la case 5 avec l’annulaire.

  • Exercice 2

Nous allons maintenant reprendre le même exercice que le précédent en ajoutant le majeur sur la case 4. On obtient donc la séquence suivante à jouer sur la corde de Mi grave : cases 3-4-5 à jouer en boucle avec une note par temps. Il est important de bien sentir le poids passer d’un doigt à l’autre pendant l’exercice. Les notes jouées doivent bien sonner et ne pas grésiller. Joue-le proprement et en rythme avant de passer à la suite.

  • Exercice 3

Cette fois-ci on va ajouter un changement de corde. On va jouer les cases 3 puis 5 sur la corde de Mi grave, puis on descend sur la corde de La et on joue la même chose (case 3 avec l’index et case 5 avec l’annulaire). On joue ça en boucle en jouant chaque note sur un temps.

Ajoutons maintenant une 3ème corde, la corde de Ré. Nous allons modifier un peu notre motif pour jouer comme suit :

Exercice coordination 3

  • Exercice 4

Dans cet exercice nous allons jouer non plus en noires mais en croches. Cela va faire intervenir des coups de médiator différents, nous aurons toujours des descentes sur les temps et des remontées sur les contre-temps. Nous allons reprendre la même séquence que celle vue au début de l’exercice 2, mais comme nous allons les jouer en croches nous aurons donc à les jouer 2 fois plus vite et avec les aller-retours au médiator, sur les cordes de Mi et de La en cases 3 et 5.

Exercice coordination 4

L’objectif à atteindre est de bien garder son pied en rythme sur les clics du métronome, de jouer de manière synchro avec le pied et de bien faire sonner les notes (ne pas rater de cordes, ni les faire grésiller).

  • Exercice 5

Cet exercice va nous permettre de nous concentrer sur la main droite en jouant dans un premier temps chaque corde à vide avec un coup de médiator vers le bas, de la corde de Mi grave à la corde de Mi aigu, puis de la corde de Mi aigu à la corde de Mi grave en regardant les cordes, tout en jouant sur le tempo et en tapant du pied. Ensuite, faire le même exercice sans regarder les cordes.

On va apporter de la complexité en jouant maintenant des croches, ce qui est un très bon exercice dans le cadre du travail d’arpèges au médiator :

Exercice coordination 5

La souplesse

Lorsque l’on joue de la guitare, nous demandons à nos doigts de se mettre dans des positions inhabituelles ou nouvelles, on leur demande de faire des écartements qu’ils n'avaient jamais eu à faire jusqu’à présent. Cela peut se travailler, avec différents exercices. C’est comme si tu essayais de faire le grand écart là maintenant avec tes 2 jambes, tu n’y arriverais peut-être pas, mais à force de faire des exercices d’assouplissement tu arriveras progressivement à descendre de plus en plus, c’est une question d’assouplissement.

Maintenant que nous avons vu des exercices pour travailler la coordination des doigts dans le paragraphe précédent, passons à présent à la souplesse.

Edouard te propose dans cette vidéo un exercice qui fait appel à une grande extension des doigts afin de travailler la souplesse au mieux :

Voici l’exercice à travailler, le motif est simplement joué 2 fois puis il est déplacé d’une case :

Si à un certain moment tu bloques, arrête-toi un instant, repère la case où tu t’es arrêté, respire un grand coup et travaille le motif uniquement sur la case précédente en boucle jusqu’à ce que tu sois plus à l’aise, puis retente après ça de jouer le motif sur la case suivante en ne jouant le motif que 2 fois, puis reviens sur la case précédente sur laquelle tu n’avais pas de difficultés pour revenir sur quelque chose de confortable pour toi et habituer ton corps progressivement à cet écart dont il n’a pas l’habitude.

Si tu as compris le principe, tu réussiras petit à petit à faire tout l’exercice (peut-être pas sur une seule et même journée, vas-y progressivement).

Cet exercice permet d’avoir une souplesse efficace dans 90% des morceaux que tu vas rencontrer.

Il est également possible de travailler sur la souplesse du poignet, ce qui pourrait être utile afin de réaliser certaines positions d’accords complexes avec plus de facilité.

Pour ce faire, le but va être de ramener le pouce vers l’intérieur de l’avant-bras avec l’autre main comme sur la photo ci-dessous :

Assouplissement du poignet
Assouplissement du poignet

Cela assouplira le dessus du poignet. Attention toutefois à ne pas ressentir de douleur, si tel était le cas, n’insiste pas et passe à la suite de l’article.

Travail de l’indépendance des doigts

En plus de travailler l’indépendance des doigts, l’exercice que nous allons voir fait également travailler la coordination main droite main gauche, alors c’est un exercice 2 en 1. Il est à la fois complémentaire aux exercices vus plus haut dans cet article sur la coordination, mais il va aussi faire travailler l’indépendance des doigts, afin d’apprendre à vos doigts à appuyer sur les bonnes cases et qu’ils soient plus indépendants les uns des autres.

Dans cet exercice, attention à bien laisser les autres doigts à leur place et ne bouger qu’un doigt après l’autre. Le pouce doit se trouver à l’arrière du manche au niveau du bas de l’arrondi du manche (il ne doit pas être en position haute). Cette position du pouce est très importante si on souhaite acquérir une certaine vitesse par la suite. Veille également à ce que tes doigts soient bien perpendiculaires par rapport au manche de la guitare.

Toute la complexité de cet exercice réside dans le fait de ne bouger qu’un seul doigt à la fois et laisser les autres sur la corde précédente. Respecte bien cette contrainte afin de réaliser l’exercice correctement.

C’est un très bon exercice pour améliorer l’indépendance des doigts. Cet exercice est à faire sur un tempo lent.

Exercice indépendance

La bonne position des doigts de la main gauche

Dans un premier temps, pour éviter les tensions il est essentiel de ne pas avoir les muscles du bras tendus ou crispés, ceux-ci doivent rester au repos, il n’y a pas besoin d’utiliser son épaule ou son biceps pour appuyer sur les cordes avec la main gauche, on va se servir uniquement de la force que l’on va appliquer sur les doigts de la main ainsi que le pouce qui sera situé à l’arrière du manche de la guitare. De la même façon, il ne sera pas nécessaire d’appuyer de manière excessive sur les cordes avec les doigts pour faire sonner les notes. L’idéal est d’appuyer avec le doigt sur la corde jusqu’à ce que la corde touche le manche, pas besoin d’appuyer plus que ça. Il faudra peut-être un peu corriger la position de ton doigt sur la corde si des petits grésillements se faisaient entendre (si la corde frise). De plus, il ne doit y avoir que le doigt qui appuie sur la corde pour produire la note qui doit être tendu, les autres doivent être relâchés et ne doivent pas être crispés.

La position du pouce :

  • position haute (appelée aussi parfois position blues) : position dans laquelle le pouce se trouve en position haute (au-dessus du manche). C’est une position qui n’est pas efficace pour effectuer les gestes techniques exigeants et rapides, car elle limite la mobilité des autres doigts. Dans cette position, il est souvent plus difficile de bien faire sonner les notes et les doigts sont souvent serrés les uns contre les autres. Cette position est cependant utile lorsque l’on souhaite effectuer un bend par exemple ou encore pour étouffer des cordes graves dans le cas de certains accords.

Position haute
Position haute

  • position basse (appelée aussi position classique) : le pouce se trouve à l’arrière du manche, au niveau du bas de l’arrondi du manche. Cette position permet de libérer les doigts afin d’atteindre des vitesses d’exécutions supérieures. Le poignet peut ainsi être avancé vers l’avant ce qui est difficilement réalisable dans la position haute. L’utilisation du petit doigt sera aussi beaucoup moins difficile dans cette position.

Position basse pouce
Vu de l'arrière du manche
Position basse pouce 2
Vu de face

Regarde bien les images ci-dessus et compare-les à ce que tu fais.

Avoir une bonne position à la main gauche est une des choses qui pourra le plus t’aider à acquérir une bonne technique. Une mauvaise utilisation de l’articulation des phalanges distales (dernières phalanges, sur lesquelles se trouvent nos ongles) peut nuire à nos efforts et limiter notre résultat. On voit souvent chez les débutants ces phalanges qui ne se plient pas suffisamment, ne permettant pas les bons mouvements techniques (généralement visibles pour l’index et l’auriculaire).

Plier ces phalanges sera important pour effectuer les exercices de développement et de perfectionnement technique mais aussi pour placer des accords et ne pas empêcher d’autres cordes de sonner.

Bien plier ces phalanges permettra également de bien diriger la force du doigt vers la corde et limiter ainsi ses efforts.

Avec de l’entraînement, cette articulation deviendra de plus en plus souple et tu amélioreras tes capacités de guitariste. Attention toutefois à ce que cette position ne crée pas de tension dans ton épaule, veille à ce qu’elle soit toujours bien détendue.

Commence également à prêter attention à tes articulations distales lorsque tu joues et que tu pratiques la guitare.

Conclusion

Si ces exercices t’ont paru faciles, peut-être parce que tu as déjà un certain niveau à la guitare, tu peux tout à fait apporter de la difficulté pour adapter ces exercices à ton niveau :

  • en augmentant le tempo
  • en les travaillant avec 2 notes par temps (en croches), puis 3 notes par temps (en triolets), puis avec 4 notes par temps (en double-croches), puis même avec 6 notes par temps (en sextolets). 

Si tu as besoin de dompter tes doigts et que tu cherches à gagner en dextérité, en coordination et en souplesse, je te recommande le cours DCV (Dextérité, coordination, vitesse) qui est un programme d’entraînement régulier avec des exercices spécifiques ciblés qui te permettront d’atteindre ce but.

Si cet article t’as plu, n’hésite pas à nous laisser un commentaire au bas de l’article.

Maryline de MyGuitare

Maryline accompagne les MyGuitaristes dans leur parcours à la guitare en partageant nos valeurs pédagogiques, notre bienveillance et la bonne humeur générale !

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

Dextérité Coordination Vitesse

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Le cours de guitare pour avoir des doigts plus souples, plus précis et plus rapides à la guitare en seulement 5 minutes par jour.

Legato Picking Vitesse

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Intermédiaire

LPV, c'est LE programme d'entraînement pour tripler sa vitesse en 5 minutes par jour. À toi les hammers et les pull-offs ultra maîtrisés !

Le Solo dans la Peau

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Tout Niveau

La méthode de guitare progressive et structurée pour apprendre à jouer note à note les plus grands solos de l'histoire du Rock.