SUPER GUIDE

Choisir et tenir son médiator

Partager :
Download this Guide

Comment bien choisir et tenir son médiator sont 2 des questions qui reviennent le plus quand on débute la guitare.

La suivante est comment faire pour bien l'utiliser.

Laisse-moi d'abord commencer par un conseil qui me semble essentiel...

Tous les débutants devraient commencer la guitare en jouant au médiator

Bien tenir son médiator est d'autant plus important que nous conseillons à tous les débutants de commencer la guitare en utilisant un médiator (certains parlent aussi de plectre ou de pick : c'est la même chose).

  • C'est beaucoup plus facile pour jouer les rythmiques ou gratter les cordes... car cela demande moins de travail et de coordination que de jouer aux doigts.
  • Autre avantage : ça évite de se blesser ou de se faire mal (par exemple s'arracher la peau ou casser un ongle sur une corde...)
  • Si tu débutes, facilite-toi la vie : commence par apprendre la guitare avec un médiator (surtout si tu apprends seul.e).
  • Si vraiment tu veux jouer aux doigts, attends 3 à 6 mois avant de mettre ton médiator de côté.

Comment choisir son médiator de guitare ?

C’est une question qui paraît simple, mais qui peut faire la différence dans ton jeu.

Il y a des médiators faits pour la vitesse, d’autres pour les débutants, certains pour les accords, …

Dans cette partie, je vais faire de mon mieux pour t'aider à choisir le tiens en prenant en compte les différents paramètres.

Si tu veux aller vite et que tu me fais confiance, tu pourras directement regarder le paragraphe ci-dessous sur mes médiators préférés.

Et si cela ne suffit pas, tu pourras lire la suite pour tout savoir sur les médiators.

Mes médiators de guitare préférés

Voici mes médiators de guitare préférés. Ce sont ceux que j’utilise et que je te recommanderais si tu me posais la question.

Mon médiator pour jouer des accords (et pour les débutants)

Voici le médiator que j’utilise le plus souvent. Il est assez souple (nylon) pour être confortable tout en étant suffisamment épais pour avoir du contrôle.

mon mediator préféré souple nylon

C’est celui que j’utilise pour jouer des rythmiques avec des accords, des riffs, ou du blues.

Si tu es débutant débutant, tu peux prendre celui-ci ou n’importe lequel plus petit (entre 0,38mm et 0,70mm pour ton premier médiator). C’est celui qui sera le plus tolérant.

Mon médiator pour jouer des solos ou pour jouer vite

mediator dunlop tortex 1.14

Voici le médiator que j’utilise le plus souvent pour jouer des solos. Je crois que Slash utilise le même 😉 il s’agit du Dunlop Tortex 1,14mm. Il est suffisamment épais pour avoir du contrôle et une bonne attaque sur les cordes.

Récemment, je me suis intéressé à la vitesse et j’ai testé le Dunlop Jazz III, qui est aussi très confortable. Si tu veux jouer vite, tu peux aussi l’essayer. Il est plus petit et plus pointu que le Tortex, ce qui te permettra d’avoir une meilleure attaque et de jouer plus vite. (Il est assez petit, du coup, si tu veux une version plus grande, il faudra choisir le Dunlop Jazz III-XL)

Médiator solo Dunlop Jazz III Nylon

Ce qui suit s’adresse à ceux qui veulent en savoir plus sur comment bien choisir un médiator.

Sans plus attendre, voici des rappels :

Le médiator guitare ou plectre : présentation

Les puristes et wikipedia appelleront un médiator un plectre. Vous pouvez aussi l’appeler un pick (comme les anglais). Cependant, ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’il s’agit d’un petit accessoire que l’on tient entre le pouce et l’index et qui sert à gratter les cordes.

Il en existe pratiquement de toutes les formes et de toutes les matières. C’est justement ce très large choix qui rend la tâche de choisir son médiator assez difficile au guitariste débutant.

Combien coûte un médiator ?

Un médiator ne coûte pas très cher. Les médiators en plastique coûtent généralement moins d’un euros.

Pour les médiators spécifiques, les prix varient davantage et peuvent coûter plusieurs euros.

formes de mediators plectre
Les différents types de médiators


Quels sont les critères à prendre en compte dans le choix d'un médiator?

D’abord, il faut garder à l’esprit qu’il n’existe pas un seul médiator universel qui donnerait satisfaction à tout le monde.

Chaque guitariste va choisir le médiator qui lui convient le mieux dans une configuration précise. C’est généralement après en avoir essayé plusieurs qu'on finit par trouver celui qui sera notre préféré.

Cependant, pour t'aider à orienter tes recherches, je vais te donner quelques règles de base.

Quelle épaisseur de médiator choisir ?

L’épaisseur est le critère le plus important.

Elle va déterminer la capacité du médiator à se déformer au contact des cordes.

Plus le médiator est épais, moins il se déformera et plus il faudra de force pour gratter les cordes. En revanche, il sera plus précis et dynamique.

Pour jouer des accords, il faudra un médiator pas trop épais et pour jouer un solo ou jouer très vite, il faudra un médiator plus épais.

Tu peux retenir cette règle :

  • Plus le médiator est épais, plus tu auras de contrôle
  • Plus le médiator est fin, plus tu auras de tolérance

Un autre conseil : plus tes cordes de guitare sont épaisses, plus il faut prendre un médiator épais. Sinon il aura du mal à les faire vibrer.

Une mise en garde : si tu grattes des accords avec un médiator très épais, qui ne se déforme pas et que tes mouvements sont énergiques, tu risquerais de … casser tes cordes plus rapidement 😉 d’où l’importance de choisir le médiator adapté à ton jeu.

mediateurs differentes epaisseurs

Quelle forme de médiator choisir ?

Le second critère, par ordre d’importance et d’impact sur ton jeu et le son, c’est la forme.

La forme a de l’importance pour l’attaque des cordes. L’attaque est importante pour avoir un son précis et net.

Si tu débutes, je te conseille de prendre une forme classique qui a une attaque neutre.

Si tu veux une attaque plus franche, prends un médiator plus pointu.

C’est le cas si tu veux jouer vite, plus le bord d’attaque est fin, plus tu pourras jouer vite et plus le son sera précis.

Voici les différentes formes que tu peux rencontrer :

forme mediator guitare

Quelle taille de médiator choisir ?

Plus le médiator sera grand, plus tu auras de place pour le tenir.

En gros cela va dépendre de l’amplitude de tes mouvements.

Des mouvements amples vont nécessiter plus de prise sur le médiator et des mouvements petits, moins.

  • Si tes mouvements sont tout petit (c’est le cas de ceux qui veulent jouer vite) et qu’ils sont produits au niveau des doigts, il vaut mieux utiliser un petit médiator.
  • Si tes mouvements viennent du poignet, un médiator de taille normal conviendra très bien
  • Si tes mouvements sont très amples, tu pourras choisir un médiator un peu plus grand

Quelle matière choisir pour mon médiator ?

La matière va influer sur le son et doit être choisie en fonction du type de jeu que tu souhaites.

  • le celluloïd : c’est la matière plastique la plus courante. Tous les médiators promotionnels sont fait en cette matière.
  • le nylon : très flexible, c’est la matière que je recommande pour gratter des accords et pour les débutants
choisir mediator debutant nylon
  • le tortex : c’est une matière brevetée par Dunlop, elle est plus rigide que le nylon
mediator tortex dunlop
  • le ultex : c’est une autre matière brevetée par Dunlop, elle est encore plus dure et rigide que le tortex, elle s’use très lentement

mediator ultex dunlop

  • le métal : donne un son claquant à votre jeu

mediator en metal fender guitare

  • le bois : ça dépend des variétés de bois qui peuvent être très dures ou très tendres
choisir mediator en bois guitare
  • l’os : donne un son chaud
choisir mediator os guitare

  • la corne : donne un son très claquant et s’use très peu

choisir mediator corne guitare

  • l’acrylique : donne une attaque franche et claquante tout en étant souple pour vos doigts
choisir mediator acrylique son guitare

Il existe d’autres matières mais qui relèvent plus de l’anecdote que de la vraie utilité, cependant je te laisse libre d’expérimenter avec ce que tu veux !

Exemples de médiators selon le type de guitare

Enfin, voici un guide rapide avec des exemples de médiators pour t'aider à choisir le bon médiator qui te conviendra le mieux selon la guitare que tu utilises.

Choisir un médiator pour guitare classique

Pour la guitare classique, tu vas généralement simplement jouer avec tes doigts.

Si tu n'as pas les ongles longs et forts, tu peux aussi utiliser des médiators pour tes doigts (pouce compris).

Je fais une parenthèse. Pour avoir les ongles plus durs, tu peux mettre du vernis. C’est une technique couramment utilisée par les guitaristes classiques pour entretenir et solidifier leurs ongles.

Sinon, tu peux chercher un médiator pour chaque doigt.

finger pick mediator guitare classique
utiliser finger pick guitare classique

Choisir un médiator pour guitare électrique

Pour la guitare électrique, si tu ne veux pas jouer particulièrement vite, tu vas soit choisir un médiator pour gratter des accords, soit un médiator pour jouer des solos.

Personnellement, j’utilise le Tortex 1,14mm et le Nylon 0,88mm.

Ils ont tous les deux une forme neutre et sont polyvalents.

D’une manière générale il faut se rappeler qu’un médiator souple et peu épais est bien pour gratter des accords et un médiator rigide bien pour jouer des notes.

mediator guitare electrique dunlop jim
Bien pour gratter les cordes et super pour les débutants (très souple)

mediator guitare electrique jazz 3 dunlop
Bien pour jouer des solos et jouer vite
mediator guitare electrique dunlop tortex
Bien pour les solos

mediator usa nylon 88mm polyvalent
Médiator polyvalent (c'est celui que j'utilise le plus souvent)

Choisir un médiator pour jouer vite

Pour jouer vite, il te faudra un médiator dur et pointu. Voici quelques exemples de bons médiators :

mediator pour jouer vite guitare
mediator pour jouer vite guitare
mediator pour jouer vite guitare
mediator pour jouer vite guitare
mediator pour jouer vite guitare

Choisir un médiator pour guitare folk

Enfin pour la guitare folk, tu vas principalement gratter des accords, du coup, je te conseille de prendre des médiators souples et tolérants.

Le Dunlop Nylon 0,38mm est parfait pour les débutants.

Tu peux augmenter l’épaisseur jusqu’à 0,88mm pour le jeu en accords.

mediator tortex guitare acoustique folk
Médiator traditionnel et fin pour guitare folk

mediator polyvalent guitare folk nylon
Médiator polyvalent (c'est celui que j'utilise le plus souvent)

mediator special accords guitare folk
Bien pour gratter des accords et super pour les débutants (souple)


Comment bien tenir son médiator ?

La bonne façon de tenir son médiator

  1. Tiens le bout du médiator avec ta main gauche
  2. Tiens ta main droite devant toi, garde la main courbée et détendue et tourne ton bras de façon à ce que le pouce soit vers le plafond et ta paume face au côté gauche (comme si tu serrais la main de quelqu’un, mais de façon plus détendue)
  3. Pose le médiator sur le côté de ton index droit, le côté qui fait face au plafond. La partie large du médiator est posée sur ton doigt, le bout pointe dans la même direction que celui-ci et ne ressort que de 3mm. C’est très important, car s’il ressort trop, une trop grande partie entrera en contact avec la corde, rendant ainsi le jeu difficile. Nous y reviendrons.
  4. Place maintenant ton pouce par-dessus le médiator et pose-le doucement sur la partie large. Il doit être perpendiculaire à ton index, ce qui correspond à la façon dont il se place naturellement. En d’autres termes, ton pouce et le bout du médiator font une « forme de L ». Tu dois toujours voir environ 3mm du médiator ressortir lorsque tu regardes ton pouce.

Donc pour résumer, pour bien tenir un médiator, il faut qu'il repose entre ton pouce et ton index.

Plus précisément le médiator doit être :

  • Sous la pulpe du pouce
  • Contre la dernière phalange de l'index
  • Vérifie bien que le médiator dépasse - mais pas trop - sur le côté gauche de ton pouce (si tu es droitier, le contraire si tu es gaucher)

Pendant ce temps, le reste de ta main doit rester le plus détendu possible.

D'une façon générale, pour bien jouer de la guitare ou bien tenir un médiator, il faut rester le plus détendu possible.

bien tenir son médiator vue de desssus
Vue de dessus
bien tenir son médiator vue de dessous
Vue de dessous

Ne serre donc pas ton médiator comme une brute entre ton pouce et ton index.

Tiens-le juste suffisamment.

Ensuite, il faut adapter la façon de tenir son médiator pour les 2 grands types de jeu à la guitare :

  • Le jeu rythmique : où l'on gratte les cordes en jouant des accords
  • Le jeu en picking : où l'on gratte les cordes une par une pour jouer des notes (cela correspond aux solos, aux arpèges, aux mélodies, ...)

Tenir son médiator : ce qu'il ne faut pas faire

Je ne devrais pas montrer ça, mais parfois ça aide à identifier les mauvaises positions. Voici les mauvaises façons de tenir son médiator :

mal tenir son mediator avec le majeur
Avec le majeur
mal tenir son mediator avec plusieurs doigts
Avec plusieurs doigts
mal tenir son médiator avec la 2e phallange
Avec la 2e phalange

Comment bien tenir son médiator pour jouer des accords ?

Pour jouer des accords, tu dois tenir ton médiator comme décrit ci-dessus en faisant attention à :

  • Garder la main bien souple
  • Rester bien détendu.e et tenir le médiator légèrement
  • Laisser dépasser un peu plus le médiator sur le côté du pouce
  • Choisir un médiator assez souple
  • Incliner le médiator pour limiter la résistance

Comment bien tenir son médiator pour jouer vite ou jouer des solos ?

Pour jouer vite ou jouer des solos, il faut adapter sa façon de tenir un médiator, tu dois faire attention à :

  • Laisser dépasser le moins de médiator possible sur le côté du pouce
  • Selon les cas, effectuer une rotation du médiator pour avoir une attaque franche ou non
  • Limiter au maximum l'amplitude des mouvements pour aller plus vite

bien utiliser un mediator plectre de guitare

Comment bien utiliser un médiator ?

Comment faire le mouvement ?

Pour utiliser un médiator, tu as 3 façons d'effectuer les mouvements :

  • À partir du coude
  • À partir du poignet
  • À partir des doigts

Dans chaque cas, ce ne sont pas les mêmes muscles qui sont sollicités et tu peux choisir la façon qui te convient le mieux.

Je te recommande d'ailleurs d'essayer les 3 pour voir celle qui te convient le mieux.

Il n'est pas interdit de changer, d'alterner et de composer.

Tu dois utiliser la technique qui est la plus efficace et confortable pour toi dans chaque situation.

Je te laisse expérimenter et si tu veux un guide, voici ce que je recommande :

  • Pour jouer des accords, fais les mouvements à partir du coude et du poignet
  • Pour jouer des mélodies ou des solos, utilise le poignet et les doigts
  • Pour jouer vite, utilise les doigts ou le poignet (plus tu feras des micro-mouvements, plus tu iras vite)

Ce sont les façons les plus courantes et efficaces de faire.

Cependant, si tu as une autre technique qui marche mieux pour toi, fais-toi confiance et utilise-la. L'essentiel, c'est qu'elle te permette de rester détendu.e et souple.

bien tenir un mediator de guitare

Pression exercée sur le médiator et volume sonore  

La pression exercée sur le médiator influence directement le volume sonore.


TEST 1 pour t'assurer de cette réalité :

Prends n'importe quelle guitare, n'importe quel médiator et plaque n'importe quel accord de ton choix.

Si tu presses fort le médiator entre ton pouce et ton index, tu vas dégager un fort volume sonore.

Ce n'est pas une question de force du geste (poignet ou bras), c'est beaucoup la pression des doigts exercée sur le médiator qui influencera le volume.

Inversement : si tu balayes l'accord toujours avec le même médiator, mais avec une tenue moins ferme, voire beaucoup plus lâche, avec pourtant la même force de geste (poignet ou bras), tu vas dégager un volume faible et un son très soft.


Il est bon d'avoir conscience de cela car chaque style, chaque intention recherchée dépendra aussi de cela.


En général, une attaque agressive (recherchée en Métal par exemple), nécessitera une tenue très ferme du médiator, et inversement : pour un son très soft recherché, par exemple pour un arpège ou une fin de morceau en baisse de volume, le médiator tenu de façon très lâche est idéal. Certes c'est un peu plus difficile de le garder en main de cette dernière façon, mais avec de l'entraînement, ça se fait très bien.


Zone de jeu et "Équalisation"

L'endroit que tu choisis pour attaquer (gratter les cordes) fait varier automatiquement "l'équalisation" de ton son de guitare.


TEST 2 pour constater la différence phénoménale d'équalisation du son en fonction de la zone de jeu :

Toujours avec n'importe quelle guitare, médiator et un accord de ton choix.

Si tu attaques près du chevalet, au niveau du départ des cordes, tu produiras un son très aigu, comparable au son aigu et pincé du clavecin.

En effet, la tension des cordes à cet endroit-là étant très forte, le son produit est automatiquement 'tendu' lui aussi et très brillant. Le jeu dans cette zone peut d'ailleurs paraître plus difficile.

Inversement, si tu attaques à l'opposé de cette zone, c'est-à-dire vers le départ du manche, tu produiras un son très 'rond', beaucoup plus grave d'un point de vue de l'équalisation. Un son comparable à la rondeur d'un son de harpe. Très utile aussi lorsque l'on cherche la rondeur, les sons doux.

Dans cette zone, on approche du milieu de la longueur totale des cordes, c'est presque l'endroit le plus souple.

En picking, la constatation est la même, si l'on recherche un son très sweet pour une bossa par exemple, la zone près du manche est parfaite.

Inversement, si l'on recherche un son assez mordant, une attaque bien nette pour du rock, hard-rock etc, la zone du chevalet est parfaite. De plus, dans ce registre on a souvent besoin d'un appui pour la main droite (pour les droitiers), et aussi besoin à tout moment de pouvoir jouer en étouffant les cordes (palm mute), c'est pour ces raisons qu'en rock c'est très souvent la zone d'attaque utilisée.

Ces notions me semblent utiles pour agrémenter la palette des sons et des intentions en fonction des styles que tu joues, même si la zone de jeu la plus classique en main droite décollée (non appuyée sur le chevalet) est la zone du milieu (devant la rosace sur une acoustique, au milieu des micros sur une électrique).

Comment bien tenir son médiator, les questions qui reviennent toujours :

Parfois, je tiens aussi mon médiator avec mon majeur, est-ce que c'est mal ?

Oui, c'est mal.

Il faut tenir son médiator uniquement avec le pouce et l'index (désolé si je suis un peu dur là-dessus, mais c'est pour ton bien).

En utilisant d'autres doigts, tu vas créer des tensions et des contraintes dans ton poignet et cela va te bloquer quand tu essaieras de développer ta technique un peu plus tard.

Certains diront, oui mais Eddie Van Halen le tient comme-ci et Brian May utilise une pièce et Jeff Beck fait ça, et George Benson fait ci, et Slash fait ça... Oui, c'est vrai, mais si tu t'appelles Eddie, Brian, Jeff, Keith, George, Joe, ... tu peux ! Sinon, je te conseille quand même de commencer avec la bonne technique pour tenir correctement ton médiator. Une fois que tu seras devenu aussi fort qu'Eddie, tu pourras prendre quelques libertés sur ta technique.

Si ton médiator est trop épais et que tu as besoin de 3 doigts pour le tenir, achètes-en un plus fin ;-)

Si tu persistes à utiliser un deuxième doigt, voici ce qu'il va se passer :

  • Tu vas devoir changer l'angle de ta main, et du coup changer l'angle d'attaque du médiator sur les cordes d'une façon handicapante
  • Tu vas avoir du mal à faire des palm muting car l'angle de ta main rendra la chose impossible
  • Tu ne pourras pas faire "d'hybrid picking" : utiliser à la fois un médiator et tes doigts
  • Tu ne pourras pas utiliser ton deuxième doigt pour faire du tapping
  • Tu auras moins de liberté dans l'utilisation de ton médiator
  • ...

Je sais que la façon correcte de tenir son médiator peut te paraître bizarre au début, mais ça vaut vraiment le coup de persévérer et de prendre le temps de l'adopter.

bien tenir un mediator guitare plectre guitare

Mon médiator bouge ou tourne dans ma main, que faire ?

C'est un problème assez courant au début. Si tu serres trop fort, tu vas avoir des tensions partout et si tu ne serres pas assez, le médiator va bouger.

La solution, c'est... l'entraînement ! Avec le temps, tu vas mieux savoir adapter la bonne pression et tu vas trouver la pression optimale pour bien le tenir en étant détendu.e.

Mais s'il bouge, c'est que tu ne le serres pas assez fort.

Avec quel angle le médiator doit-il gratter les cordes ?

Quand tu joues des accords avec un médiator souple, l'angle n'est pas très important et je te conseille de ne pas t'en préoccuper.

En revanche, si ton médiator se bloque régulièrement dans les cordes, c'est qu'il y a un problème.

Pour bien incliner ton médiator, donne-lui un angle de 15 à 30 degrés par rapport à un plan perpendiculaire au manche de la guitare. De cette façon le médiator glissera plus facilement sur les cordes.

(je te conseille de regarder la vidéo au début de l'article pour ça car dans l'espace, les rotations sont parfois un peu difficiles à bien expliquer avec des mots)

Dois-je adapter ma façon de tenir le médiator quand je joue des accords ?

Oui.

Quand tu joues des accords, il faut laisser le médiator dépasser un peu plus du pouce.

Rassure-toi, au fur-et-à-mesure cela va devenir naturel et tu sentiras quand tu auras besoin de faire plus ou moins dépasser le médiator.

Quand je joue des accords, mon ongle ou mes doigts rappent sur les cordes, que faire ?

C'est mal et ça veut dire que tu dois améliorer ta technique.

Tu dois ajuster la position de tes doigts, l'angle de ta main... pour éviter que cela n'arrive.

La meilleure façon de faire, c'est de jouer très doucement, d'identifier le moment où cela se produit et pourquoi, et corriger le problème.

Nous arrivons à la fin de cet article !

J'espère que tu en sais maintenant plus sur comment bien tenir un médiator, comment bien le choisir et que tu as trouvé les réponses que tu cherchais.

Je te suggère d’en essayer plusieurs et de sentir la différence.

Regarde les vidéos (y compris celles sur la chaîne Youtube).

Pense également à tester régulièrement de nouveaux médiators, car un médiator qui ne te convenait pas à un moment peut te convenir plus tard quand ton niveau aura augmenté.

Pour les débutants, en choisir un bien souple et peu épais au début sera plus facile 😊

L'Équipe MyGuitare

MyGuitare, une équipe de passionnés.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Our latest blogposts

TU AIMERAS SUREMENT AUSSI

Dextérité Coordination Vitesse

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

Le cours de guitare pour avoir des doigts plus souples, plus précis et plus rapides à la guitare en seulement 5 minutes par jour.

Ultimate Solo Workout

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Intermédiaire

Fais décoller ta dextérité pour jouer des solos à la guitare électrique avec facilité et aisance à la vitesse de l'éclair !

Je Débute la Guitare Électrique

Metal
Pop
Rock
Blues
Funk
French
Débutant

La méthode progressive et ludique pour débuter la guitare électrique, dépasser le stade débutant et te faire plaisir dès la 1ère leçon !